Biographie de Alain Souchon

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Alain Souchon, né Alain Kienast, le 27 mai 1944 à Casablanca au Maroc, est un auteur-compositeur-interprète et acteur français.

Il ne vit que six mois à Casablanca, puis passe son enfance à Paris. Son père est professeur d'anglais au Lycée Lyautey et sa mère romancière.

En 1972 il publie trois 45 tours chez Pathé Marconi, mais sont des échecs.

En 1973, Bob Socquet, directeur artistique de RCA Records, entraîne Alain à présenter sa chanson "L'amour 1830" au concours de la Rose d'Or d'Antibes, où il emporte le prix spécial de la critique et le prix de la presse.

Il rencontre Laurent Voulzy en 1974. Bob Socquet, encore lui, sent que la collaboration entre les deux hommes peut être fructueuse, les musiques étant le point faible des chansons de Souchon. Souchon et Voulzy seront liés depuis ce jour par leur amitié et leur complémentarité artistique.

En 1974, Laurent Voulzy réalise les arrangements du premier album d'Alain Souchon "J'ai dix ans" (Petite annonce, Les paquebots, La fille du brouillard, Partir, C'était un soir, J'ai dix ans, Le château, L'amour 1830, Les oiseaux, Londres sur Tamise, T'aurais dû venir)

En 1976, Laurent Voulzy compose les musiques de "Bidon" (Le monde change de peau, Le gros pétard, Câlin-câline, Qui dit qui rit, S'asseoir par terre, Bidon, Tout doux, Le galant niais, J'appelle, Petit pois). Cette collaboration va engendrer le succès naissant de ses disques avec des titres comme "J'ai dix ans", "S'asseoir par terre" et "Bidon"

Alors que Rockollection dont il signe le texte pour Laurent Voulzy est le succès de l'été 1977, Alain Souchon sort son 3ème album : "Jamais content" (Jamais content, J'ai perdu ce que j'aimais, Poulailler's song, La p'tite Bill elle est malade, Y'a d'la rumba dans l'air, Allô Maman bobo, L'autorail, 18 ans que je t'ai à l'oeil, Loulou doux, Le p'tit chanteur)

En 1978, sort l'album "Toto 30 ans, rien que du malheur..." (Le Bagad de Lann-Bihoué, Frenchy bébé blues, Le Dégoût, L'Amour en fuite, Nouveau, Papa mambo, Cosy corner, Toto 30 ans, Lulu, J'étais pas là). Sur cet album figure la chanson-titre du film de François Truffaut : "L'amour en fuite".

En 1979, Alain Souchon voit pour la première fois son nom écrit en lettres capitales rouges au fronton de l'Olympia à Paris.

En 1980, Alain sort l'album "Rame" (On s'aime pas, Jonasz (avec Michel Jonasz), Marchand de sirop, Petit, Tout me fait peur, Rame, On s'ennuie, Aurore, Manivelle, Courrier). La même année il fait sa première apparition au cinéma devant les caméras de Claude Berry pour "Je vous aime" aux côtés de Catherine Deneuve et Serge Gainsbourg.

D'autres films suivront, comme "Tout feu, tout flamme" de Jean-Paul Rappeneau et "L'Été meurtrier" de Jean Becker, deux films où il donne la réplique à Isabelle Adjani.

En 1983, Alain Souchon sort son 6ème album : "On avance" (On avance, Casablanca, Billy m'aime, Lilly Peter, Les Papas des bébés, Lennon kapput valse, Saute en l'air, Lettre aux dames, Sardine, On est si beau (en duo avec Michel Jonasz). La même année il signe le texte de "Belle Île en Mer, Marie Galante" pour Laurent Voulzy, comme la plupart des textes du dernier album de ce dernier : "Bopper en larmes".

L'album "C'est comme vous voulez" (C'est comme vous voulez, Faust, Les jours sans moi, La vie intime est maritime, Portbail, Ballade de Jim, Les pays industriels, Pourquoi tu t'prépares, J'veux du cuir, Vous êtes lents) sort en 1985.

Le clip du titre "La Ballade de Jim" recevra la Victoire de la musique du meilleur vidéo-clip de l'année 1986, alors que "Belle Île en Mer, Marie Galante" reçoit celle de la chanson originale de l'année. Il part dans une tournée commune avec Véronique Sanson.

"Ultra moderne solitude" (Ultra moderne solitude, Les Cadors, Quand j'serai K.O., La Chanson parfaite, Comédie (duo avec Jane Birkin), Dandy, J'attends quelqu'un, La Beauté d'Ava Gardner, Normandie Lusitania, On se cache des choses) sort en 1988, en partie enregistré au Royaume-Uni. La chanson-titre et Quand je serai K-O (Victoire de la musique de la meilleure chanson originale de l'année 1990) sortent séparément et restent des standards de l'artiste. La tournée qui s'en suit donne l'album live "Nickel" qui reçoit la Victoire de la Musique du meilleur album de l'année 1991, de même que "Belle Ile en Mer, Marie Galante" est sacrée « Chanson de la décennie ».

En 1993, "C'est déjà ça" (Foule sentimentale, L'Amour à la machine, Sous les jupes des filles, Les regrets, Les filles électriques, Arlette Laguiller, Chanter c'est lancer des balles, Sans queue ni tête, Le fil, Le zèbre, C'est déjà ça) s'impose comme l'un des meilleurs albums du chanteur, porté par "Foule Sentimentale", chanson emblématique du chanteur. La chanson-titre est choisie par Amnesty International pour la représenter. La tournée qui suit la sortie de l'album est intitulée "Défoule Sentimentale" et donnera un album live du même nom qui recevra la Victoire de la Musique de l'album de l'année 1996.

Prenant exemple sur son compère Voulzy, Alain Souchon raréfie sa production et attend 1999 pour sortir son album "Au ras des pâquerettes" (Pardon, Le baiser, Tailler la zone, Rive gauche, L'horrible bye-bye, Au ras des pâquerettes, C'était menti, Petit tas tombé, Une guitare un citoyen, Caterpillar). La tournée qui suivra la sortie de l'album donnera l'occasion de capter pour la première fois un de ses concerts au Casino de Paris, qui donnera un album live et un DVD nommé "J'veux du live".

Son onzième album sort en 2005, il s'agit de "La Vie Théodore" (Putain ça penche, J'aimais mieux quand c'était toi, Bonjour tristesse, La Vie Théodore, En collant l'oreille sur l'appareil, À cause d'elle, Et si en plus y'a personne, Le Mystère, Le Marin, L'Île du dédain, Lisa)

Son dernier album en date est sorti à l'hiver 2008 et s'appelle "Écoutez d'où ma peine vient" (Rêveur, Les saisons, Écoutez d'où ma peine vient, Elle danse, La compagnie, 8 m2, Parachute doré, Sidi Ferouch, Oh la guitare, Bonjour tristesse, Popopo (chanson cachée).
 
Sa dernière tournée à donné lieu à un CD et DVD live "Alain Souchon Est Chanteur" sorti le 5 avril 2010









+ de biographies
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut