Biographie de Georgette Lemaire

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Georgette Lemaire est une chanteuse française, née dans une famille modeste à Paris dans le quartier de Belleville, le 15 février 1943.

Toute jeune déjà, elle chante tous les dimanches chez Louisette aux puces de Saint-Ouen et se fait connaître en y interprétant les chansons du répertoire réaliste : Le Dénicheur, Padam Padam, ou encore La Montagne de Jean Ferrat.

En 1965, sa mère Léone lui dit de s'inscrire au télé-crochet de l'époque : l'émission de Raymond Marcillac "Le Jeu de la chance". Pendant 5 semaines Georgette est plébiscitée par les téléspectateurs ! La maison de disques Philips lui fait signer un contrat.

C'est Charles Dumont qui signe les premières chansons de Georgettes Lemaire : "À faire l'amour sans amour", "Le Coeur désaccordé", puis "Et si c'était vrai", "Je ne sais pas", "Éblouis par notre amour".

En 1967 elle enregistre de nouvelles chansons : "Elle ne chante plus", "Lui", et se retrouve la même année à Bobino en vedette américaine dans le spectacle de Georges Brassens.

Ensuite elle enregistre de nouveaux titres signés par Jean-Jacques Debout et Roger Dumas : "Les Tambours" et "Il viendra".

À cette époque, Georgette est vedette sur scène, mais aussi sur le petit écran. Elle participe régulièrement aux nombreuses émissions de variétés comme Discorama, Le Palmarès des chansons et, bien évidemment, Télé Dimanche.

En 1968 elle passe à l'Olympia en vedette américaine d'Enrico Macias. Cette même année elle enregistre une de ses plus grandes chansons qui est signée par Jean-Jacques Debout et Pascal Sevran : Vous étiez belle, madame.

En 1969, elle passe en vedette lors d'un Musicorama à l'Olympia.

En 1972, elle enregistre la chanson du film Le Professeur : Demain sera différent.

Elle quitte alors la maison de disques Philips pour signer un contrat chez AZ avec la chanson Superstar un soir et des chansons signées par Paul de Senneville, Olivier Toussaint ou Jean-Loup Dabadie.

En 1976, elle est l'invitée d'honneur du spectacle de Julio Iglesias à l'Olympia et y crée la chanson "C'est fini" d'Ornella Vanoni, et chante a cappella Vous étiez belle madame.

En 1978 elle passe sous le label Accord et sort un album avec les titres Heureuse, On n'est pas au bal des adieux ainsi que la chanson du film L'Amour en question écrit et composé par Pierre Delanoë et Olivier Dassault.

En 1980 elle réalise un album composé par dix chansons de Charles Aznavour, parmi lesquelles De t'avoir aimé, Hier encore, Désormais, etc. Aznavour lui fit la dédicace suivante : « Une voix, un coeur, une authenticité, et dans son chant les cris de l'animal blessé, telle qu'en elle-même Georgette Lemaire ».

Trois 45 tours suivront avec les chansons : S'aimer, Berlin, Le soir où l'on refait l'amour.

En 1986, elle est faite chevalier des Arts et Lettres par Jack Lang.

En juin 1989, sur l'intercession de François Mitterrand, président de la République, elle est nommée membre du Conseil économique et social, au titre des « personnalités qualifiées dans le domaine économique, social, scientifique ou culturel » nommées par décret en conseil des ministres, sur le rapport du Premier ministre.

Un CD et quelques nouvelles chansons sortent sur un label privé intitulé Intime, avec Le Temps des cerises, dédié à François Mitterrand, et magnifique d'émotion. Mais même le choix d'un de ses succès par S. Sielberg ("Munich") aux côtés de superstars, n'arrive pas à la mettre à nouveau en lumière.

Le 25 mai 2009 est paru un nouvel album, "Inoubliable", composé de 10 titres inédits (Balablan Music Label) : Noir, Le Coeur Mambo, Incertitudes, Fils De Rien, Rue Royale, Inoubliable, London Ferry, Gill John, C'Est L'Après, Je Ne Veux Rien)

2010 : Georgette Lemaire est l'une des artistes de la cinquième saison de la tournée Age Tendre et Têtes de Bois









+ de biographies
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut