Biographie de Renaud Hantson

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Renaud Hantson, est un auteur, compositeur et interprète français, né le 29 mars 1963.

Prix d’excellence de batterie à 16 ans en sortant du conservatoire, Renaud Hantson est un artiste complet, musicien (batterie, basse, piano), auteur, compositeur et interprète à la voix rare.

Depuis 1987 il a sorti 8 albums solos.

1987 Renaud Hantson sort son premier album, "Ne plus dire qu'on est seul" (Fugitif, Y'a pas d'mystères, Comme une rock star, Le temps n'attend personne, Je voulais te dire, L'amour c'est fabuleux, Ne plus dire qu'on est seul, Je t'emmène ailleurs (Maman), Homme ordinaire, La dame en noir, Le corps électrique, Partie sans laisser d'adresse)

En 1988 le second "Briseur de coeurs " (Voyeur, Jessica, Le blues du briseur de coeurs, Sans amour, J'suis manager, Héros de guerre, C'est du sirop, Elle rentre ce soir, Chinatown, Dialogues de sourds, Je sais c'que tu veux) lui donne ses premiers succès : "Voyeur" et "C’est du sirop".

Dans le même temps, il a été pendant deux ans Ziggy puis Johnny Rockfort dans «Starmania» de Michel Berger et Luc Plamondon.

Troisième album en 1990 "Petit homme" (Petit homme, Tuer la guerre, Ne dis pas you love me, J'suis pas jaloux, Le pape des fous, Capitaine Némo, C'est toi que j'aime, Elle reste seule (à Coco B.), Fille sauvage, Jimi Jimi (à Jimi Hendrix), Mon enfant, Danseuse Tango)

Nouvelle collaboration avec le tandem Berger / Plamondon qui lui confie le rôle-titre dans «La Légende de Jimmy» (opéra-rock sur la vie de James Dean) pour sa création à Paris.

En 1992 sort "A.M.O.U.R." (Danse nouveau monde, A.M.O.U.R., C'est toujours moi qui pars, Lady Karen, ça n'suffit pas toujours, Roméo est fatigué, L'amour envie, Il faut donner, Si les murs pouvaient parler, Chrystelle est triste)

En 1994, sort l'album "Des plaies et des bosses" : (Rester un gosse, Si tu te bats, Apprendre à vivre sans toi, Tu es le sang, Bof génération, Dieu est en vacances, Quatre saisons, A.I.D.E.S.-moi, Femme de Moscou, Le parfait citoyen (Télé junkie), Vaudou, La vie, l'amour, la mort) avec le hit «Apprendre à vivre sans toi»

En 1997, sort "Seulement humain" (Revoir la lumière, Seulement humain, Féminin singulier, Parler à quelqu'un, Quand le mal est fait, Puisque c'est ainsi, Comme un océan de larmes, Chasseur solitaire, Le pire ennemi de l'homme, En partance, Le bien le mal, Entre nous, La chanson reste la même)

Il retrouve Luc Plamondon, 10 ans après leur première rencontre, pour intégrer la troupe de «Notre dame de Paris» de 1999 à 2001.

En 2002, sort l'album éponyme "Renaud Hantson" (Je perds le sud, Un plus un, Lise et Laure, Un monde à elle, Je t'aime ainsi, Comment faire, Ni vu ni connu, Aimer plus haut, J'attends, Si facile, Ne me demande pas, La pudeur (Maria), SOS d'un terrien en détresse (piste cachée))

En 2005 verra le retour de Renaud Hantson dans le monde du rock avec son projet parallèle baptisé Furious Zoo, dans la lignée du héros de son adolescence et ami depuis 1993 : Glenn Hughes (ex-Deep Purple).

Plus mûr, revenu de nombreuses batailles et fort de divers projets, il consacre également du temps aux élèves de son école de chant et de batterie mais n’en oublie pas pour autant sa carrière de chanteur pop-rock puisque 15 chansons figurent sur "Je couche avec moi" - avec 8 titres bonus live, enregistrés en 2007 (Écoute le silence, Un monde plus haut (à Michel B.), Tu me manques, Retrouve-moi, Mathieu, Le feu dans les yeux, L'animal en toi, Ne parle Pas (duo avec Sandie Dante), Comme on nait, La fissure du temps, Monsieur tout le monde, Je couche avec moi, Harde(u)r, Ma Tristesse, Into the groove (version hard-rock du titre de Madonna), bonus lives : A.I.D.E.S.-moi, C'est du sirop, Voyeur, Mathieu, Écoute le silence, Ma tristesse, Apprendre à vivre sans toi, C'est toujours moi qui part) avec les collaborations entre autres de Pierre Palmade sur plusieurs textes, de Frantz Fagot fidèle guitariste depuis les débuts, de Steeve Victor aux claviers, de Benoît Cousin et Cédric Le Coz ses complices de Furious Zoo, mais également de Fred Kocourek, Maryline Richer ainsi que Michael Jones aux guitares blues sur la chanson qui donne son titre à l’album.

La même année, il rejoint l'association "Tous en scène contre la sclérose en plaque" aux côtés de Grégori Baquet, Maurane, Peter Lorne, Thierry de Cara, etc.

Le 2 novembre 2009, sortie de son premier "Best of" (Apprendre à vivre sans toi, Voyeur, SOS d'un terrien en détresse, Quatre saisons, C'est du sirop, Seulement humain, Mathieu, Ecoute le silence, Je t'aime ainsi, La chanson de Ziggy, Je perds le sud, Géant, Un monde plus haut, Mourir comme lui, A.M.O.U.R., Tu me manques, Le temps des cathédrales, Tellement de choses, Plaisir et souffrance) comprenant deux chansons inédites (Tellement de choses, Plaisir et souffrance) et des extraits des comédies musicales Starmania, La légende de Jimmy et Notre-Dame de Paris.

En 2010 : De nombreux concerts sont déjà prévus dans toute la France









+ de biographies
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut