Biographie de Nicolas Peyrac

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Nicolas Peyrac, de son vrai nom Jean-Jacques Tazartez, est un chanteur français, auteur-compositeur-interprète, né le 6 octobre 1949 à Paris.

Fils de médecins, il suit des études de médecine durant 6 ans, tout en se passionnant pour la photo, l'écriture et la guitare.

Il compose des chansons qu'il propose à des éditeurs. Entre 1974 et 1980, après des titres chantés par Marie Laforêt, Gérard Lenorman, il interprète ses propres chansons, enchaînant les succès : So far away from L.A. sorti le 12 avril 1975, Et mon père sorti le 1 novembre 1975, Je pars…

En 1975, il sort son album "D'où venez-vous ?" (D'où venez-vous ?, Napoléon, So far away from L.A., Quand on aime deux filles à la fois, L'inexorable (Marie), Tu me chavires le corps, Douze ans déjà, Venise, Un volet bat de l'aile, J'avais un fils)

En 1976, Nicolas Peyrac sort l'album "Jumbo" (Jumbo, Il neige sur Madrid, Les cocotiers bleus, Comme au matin, Satanée question, Il y avait (Les arbres déracinés), Mississippi river, ca serait marrant, Mourir à Harlem, Et mon père)

Toujours en 1976, c'est l'album "Quand pleure la petite fille" (Quand pleure la petite fille, Marilyn, Voilà ma vie Maria, Habanera, Pour mon anniversaire, Comment t'appelles-tu ?, Voyage en ballon, Comme font les ruisseaux et les rivières, Ailleurs si j'y suis, Il suffirait)

En 1977, c'est son album "Et la fête est finie" (Le vin me saoûle, Les enfants de la grande ville, L'odeur des petits matins, Et la fête est finie, Quelque part en Barbarie, Les vocalises de Brel, Promenade, Colombo par Ceylan, Recommençons, Ma petite fille)

En 1978, Nicolas Peyrac sort l'album "Je t'aimais, je n'ai pas changé" (Goodbye California, Les mots qu'on apprend à 10 ans, Montréal aux Fidji, Et se ferme la porte doucement, Les remparts de Gorée, Je t'aimais je n'ai pas changé, La tour Eiffel, Cherbourg, La panthère, Un mot de toi, Dans une ville un peu fragile)

Nicolas Peyrac sort, en 1980 "Fait beau chez toi" (Le boulevard où tu m'attends, Sébastien, Seize ans J'vis en Bretagne, Ça prend du temps c'est difficile, J'vis pour elle, Fait beau chez toi, J'voudrais pas qu'on s'abîme, Qu'est-ce que tu connais à la samba ?, L'imbécile heureux, J't'attendais plus)

Il se produit à l'Olympia en 1979, Bobino en 1981, puis compose plusieurs albums aux succès divers, dans les années où l'audience de la chanson française décline.

Nicolas Peyrac participe également à la comédie musicale "Le Rêve de Mai", album conceptuel sorti à l'occasion du 10e anniversaire des événements de Mai 1968, auprès de Nicole Rieu, Jean-Michel Caradec et Didier Marouani notamment.

En 1982, il sort l'album "Elle sortait d'un drôle de café" (Elle disait, Dans les yeux de Stéphanie, J'ai rêvé, Elle sortait d'un drôle de café, J'ai mal au coeur, Quelle drôle de vie ma vie, Je t'aimais bien, Les bouteilles à la mer, Malibu, Nos chamailles)

En 1983, Nicolas Peyrac sort "Flash-back" (Flashback, A 6 ans, J'm'oublierai, Assise au bar de l'hôtel, On va se faire la belle, Les eaux du Mékong, J'traine, Une fille qui pleure au feu rouge)

En 1984, Nicolas publie son neuvième album studio qu'il appelle tout simplement "Neuvième" (From Argentina to South Africa, Anomalie, Changement d'adresse, J'oublie pas, Neuvième, On danse tout seul, Cette année-là quand j'y pense, J'chantais j'chantais, J'voulais qu'on joue encore)

En 1986, il sort l'album intitulé "Laissez-moi rêver" (Plus j'avance, Love you quand même, Mélodies Mélo, Laissez-moi rêver, Quand elle dort, Y'a des nuits comme ça, Et toujours cette nana, Montréal janvier toute première fois)

En 1989, Nicolas Peyrac sort l'album "J't'aimais trop, j't'aimerai tellement" (Vivre ici, Si elle veut, J't'aimais trop j't'aimerai tellement, Pas de quoi écrire à Libé, J'l'aime quand elle s'en va, Et même, Loin, J'irai jusqu'au bout, Qu'est-ce que t'as fait, Et tous ces matins sans elle)

En 1993, c'est l'album "Tempête sur Ouessant" (Tempête sur Ouessant, Ceux qui nous aiment, Tout c'que j'ai vu, Tes incertitudes, Pas d'sortie, Crie, Love you quand même, Fais pas comme moi, Ces mots qu'j'écris, J'regrette rien, J'vous aimais, Revenir pourquoi faire)

En 1995, il publie l'album "J'avance" (J'avance, Échec et mat, Marre d'être grand, Et si j'parlais des filles, Taos, Toute seule, Je t'aime je t'aime, Évian, Plus rêver, On s'aimera, Amis, C'est rien, J'laisse, Maintenant)

En 1999, Nicolas Peyrac sort un album intitulé "Autrement" (Toujours une route, Casablanca, Demain la vie en rose, Elle t'attendait, Comme s'il fallait, Santiago, Bouge-toi, Là où tu vas, Son Errol Flynn, La belle de Gardel, Tous les mêmes, T'entends pas)

En 2003, Il sort l'album "Seulement l'amour" (J'écrirai, Elle veut qu'tu t'en ailles, On court, S'aimer encore 1/4 d'heure, Seulement l'amour qui vaille la peine, Laisse-les dire, C'est d'quel côté les îles, C'est ta vie, T'en fais pas, On n'oublie jamais rien, Rendez-vous)

En 2005, il publie une compilation "Toujours une route" sur laquelle on trouve ses principeux tubes (So far away from L.A., Jumbo, Il neige sur Madrid, Mississipi River, Et mon père, Quand pleure la petite fille, Habanera, Le vin me saoule, Les vocalises de Brel, Colombo par Ceylan, Je pars (le vol de nuit s’en va), Les remparts de Gorée, Je t’aimais je n’ai pas changé, Sébastien, 16 ans j’ vis en Bretagne, Elle disait, Nos chamailles)

En 2006, Nicolas Peyrac sort "vice-versa" (Et vice versa, Laisser glisser, Les fantômes de Sunset Boulevard, Deux inconnus qui s'aiment, M'attends pas, Les filles qu'on aime, On dit plus jamais, Ne me parlez pas de couleurs, De l'autre côté d'la lune, Et je t'aimais déjà, Pourquoi pas, Même s'il n'en reste rien, Deux inconnus qui s'aiment (En duo avec Mathilde Seigner))

En 2009, sort l'album "Case départ" (Ma vie est ici, Pour toi, Entre elle et lui, Une peau que t'as pas, Elle s'en fout, M'écoute pas, J'aimerais mieux qu'on s'aime, Tomber tomber, Chanter, Si seulement, Tout reste là, Dernière fois (en duo avec Olivier Gann)) 









+ de biographies
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut