Biographie de Christophe

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Christophe, de son vrai nom Daniel Bevilacqua, est un chanteur français né le 13 octobre 1945 à Juvisy-sur-Orge, en banlieue parisienne.

A l'âge de 8 ans, le jeune Christophe a comme premières idoles Édith Piaf et Gilbert Bécaud, mais très vite il découvre le blues, véritable révélation pour l'adolescent et notamment Robert Johnson et surtout John Lee Hooker. À la fin des années 1950, comme bien des jeunes gens de sa génération, il est alors marqué par Elvis Presley et James Dean.

Il fonde un groupe amateur appelé "Danny Baby et les Hooligans", où il chante le plus souvent en yaourt (faux anglais) tout en s'accompagnant à la guitare.

Après son service militaire, il entame une carrière de chanteur en solo. En 1963, il enregistre son premier 45 tours sur le label de la célèbre salle parisienne, Golf Drouot. "Reviens Sophie", inspirée par la musique noire américaine passe totalement inaperçu.

En 1965, il devient une vedette avec la chanson "Aline". Le succès colossal de ce titre qui se vendra à plus d'un million d'exemplaires et dont il a écrit paroles et musiques, lui vaudra quelque temps plus tard un procès pour plagiat du chanteur Jacky Moulière, qui l'accuse d'avoir plagié sa chanson "La Romance". Il perdra mais gagnera en appel à la fin des années 1970.

En 1965, Christophe sort son premier 33 Tours "Aline" Disques Az (Les marionnettes - Cette vie-là - J'ai eu tort - Je suis parti - Tu n'es plus comme avant - Aline - Je vous salue madame - Noël - Je t'ai retrouvée - Je ne t'aime plus - La fille aux yeux bleus)

En 1967, il signe la bande originale du film "La Route de Salina", de Georges Lautner : "BO La route de Salina" Disques Motors (The girl from Salina - That's nothing - The road to Salina - Green dream - Red mountains)

Au début des années 1970, sa popularité fléchit pendant une courte période, durant laquelle il se laisse pousser une moustache qui, avec sa longue chevelure blonde, peaufinera son image de latin lover.

En 1972, il sort l'album "Christophe" Disques Motors (Main dans la main - La petite fille du troisième - Mère tu es la seule - Fait chaud ce soir - Mes passagers - Oh! mon amour - Mal - Goodbye, je reviendrai - Nue comme la mer - Epouvantail)

En 1973, Christophe sort l'album "Les paradis perdus" Disques Motors (Avec l'expression de mes sentiments distingués - Emporte-moi - Mama - Du pain et du laurier - Mickey - Les paradis perdus - Le temps de vivre - Ferber endormi). Pour cet album, son producteur Francis Dreyfus lui adjoint les services du jeune parolier Jean Michel Jarre, avec lequel il écrit l'album "Les Paradis perdus", très influencé par le rock anglo-saxon de l'époque (Pink Floyd, Lou Reed).

En 1974, il sort l'album "Les mots bleus" Disques Motors (Le dernier des Bevilacqua - Senorita - C'est la question - Les mots bleus - La mélodie - Le petit gars - Drôle de vie - Souvenirs)

Il se produit alors à l'Olympia à guichets fermés. Christophe a délaissé son look de jeune homme "comme il faut" des années 1960, pour revêtir la panoplie du dandy légèrement décadent chantant d'un air détaché le Dernier des Bevilacqua ou le tube Señorita. Dans un moment de vide intérieur, de son propre aveu, il dérape alors et tombe pour une courte période dans la drogue.

En 1975, sort l'album live enregistré à l'Olympia (Souvenirs - La petite fille du troisième - Les mots bleus - Mama - Belle - Mickey - Les temps de vivre - Du pain et du laurier - La danse du nain - Les paradis perdus - Le dernier des Bevilacqua - Emporte-moi - Le petit gars - Senorita - Drôle de vie
 
En 1976, il sort l'album "Samouraï" Disques Motors (Samourai - Merci John d'être venu - Tant pis si j'en oublie... - Paumé - Pour que demain soit moins moche - Le cimetière des baleins)

En 1977, Christophe sort l'album "La dolce vita" Disques Motors (La dolce vita - La fine di un amore - Macadam - La mélodie - Une autre vie - Daisy - Le dernier des Bevilacqua - Adesso si domani no - La bête)

En 1978, il sort l'album "Le beau bizarre" Disques Motors (Un peu menteur - Ici repose - Le héros déchiré - Histoire de vous plaire - Le grand couteau - Ce mec lou - Il faut oser le faire - Le beau bizarre - Saute du scooter), un de ses plus audacieux, aujourd'hui considéré comme son plus bel album. Cet album n'aura malheureusement pas le succès de ses prédécesseurs mais lui vaudra les louanges de la critique. Les textes sont alors signés Bob Decout.

En 1980, Christophe publie l'album "Pas vu pas pris" Disques Motors (Agitation - Méchamment rock'n'roll - Les tabourets du bar - Le fou garou - Minuit boul'vard - Pas vu pas pris - J'me vois beau - L'Italie)

En 1983, son troisième plus gros succès en simple sera à nouveau une ballade, Succès Fous, dont il vend quelques 600 000 copies.

En 1983, ils sort l'album "Clichés d'amour" Disques Motors (Dernier baiser - La nuit bleue - Danse perfidia - Souvenir de Laura - Mon amie jalousie - Noir est ta couleur - Arrivederci Roma - Privé d'amour - Noël blanc)

En 1996, Christophe sort l'album "Bevilacqua" Epic (L'interview - Qu'est ce que tu dis là - Enzo (départ) - Enzo - Label obscur - Parfums d'histoire - J't'aime à l'envers - Taqua - Le tourne-coeur - Point de rencontre - Shake it babe - Rencontre à Las Vegas - Je cherche toujours)

En 2001, il sort l'album "Comm'si la terre penchait" Mercury (Elle dit, elle dit, elle dit - La man - J'aime l'ennui - Ces petits luxes - Comme un interdit - Nuage d'or - L'enfer commence avec L - On achève bien les autos - Comm'si la terre penchait - Voir - Sous l'eau de rose)

En 2003, il sort l'album live "Olympia 2002 Live" - Universal Az (Elle dit, elle dit, elle dit - Un peu menteur - La petite fille du troisième - L'enfer commence avec L - Aline - Succès fou - Raconte une histoire - Les paradis perdus - Enzo - Minuit boulevard - Comme un interdit - Les marionettes - Senorita - La dolce vita - La man - Les mots bleus - Petite fille du soleil - Le beau bizarre - Comm'si la terre penchait

En 2004, il chante en duo avec Alain Bashung et avec Madonna sur la scène de l'Élysée Montmartre "Les Mots bleus" et "Amsterdam".

En mars 2005, il apparaît sur la scène de l'Opéra-Comique pour offrir à Brigitte Fontaine une interprétation inoubliable de la chanson "Hollywood" (paroles de B. Fontaine, musique de Areski Belkacem).

En 2005 toujours, il sort un livre d'entretiens de Christophe avec Jean Cléder, "Résonances de l'inconnu" aux éditions Ennoia & éditions Le bord de l'eau.

En 2007, Christophe chante "L'un dans l'autre" sur l'album Arkhangelsk du trompettiste Erik Truffaz, morceau dont il a écrit les paroles.

En 2008, il sort l'album studio "Aimer ce que nous sommes" Universal Az (Wo wo wo wo en duo avec Isabelle Adjani - Magda - Mal comme - It must be a sign - T'aimer fol'ment - Tonight tonight - Panorama de Berlin - Stand 14 - Interview de... - Odore di femina - Tandis que - Parle lui de moi - Lita - Voyageurs du train). Plusieurs artistes ont collaboré à cet album, comme Isabelle Adjani, Daniel Filipacchi, Florian Zeller, Murcof, Jac Berrocal, Carmine Appice et son ancien producteur Francis Dreyfus. 

En 2010 Christophe est en tournée en France, Belgique et Suisse









+ de biographies
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut