Biographie de Chantal Goya

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Chantal Goya, de son vrai nom Chantal de Guerre, est une actrice et chanteuse française, née le 10 juin 1942 à Saigon (Indochine).

En 1962, alors qu'elle a tout juste 20 ans, Chantal part en Angleterre pour étudier l'anglais comme jeune fille au pair chez le Duc et la Duchesse de Bedford. C'est en Angleterre que Chantal vit son premier amour avec  Gilles, le propre fils de ses nobles hôtes. Elle assiste régulièrement à de grands dîners où sont conviés les artistes en vogue de l'époque comme les Beatles. Chantal construit son avenir et projette de devenir journaliste bilingue.

En 1963, après son retour en France, Chantal participe à une soirée chez Eddie Barclay accompagnée d’une amie. Installée sur un canapé rouge elle scrute la salle et remarque parmi tous les invités un jeune homme assis au piano et qui joue merveilleusement bien. Elle l’a remarqué car c’est le seul qui porte un pull marin au lieu d’un costume. Celui-ci croise le regard de Chantal, se lève et se dirige droit vers elle : "Mademoiselle, lui dit-il, j’ai comme un flash, je suis à peu près sûr qu’un jour on se mariera, on aura deux enfants, vous serez célèbre vers trente ans et vous chanterez à l’opéra !". Chantal le prend pour un fou, d’abord elle ne sait pas chanter et puis concernant le mariage, elle n’est même par amoureuse de lui, et puis elle ne le connaît pas. Son amie la renseigne et lui apprend qu’il s’appelle Jean-Jacques Debout, qu’il a 23 ans, qu’il a chanté avec succès "Les boutons Dorés" et  qu'il fait partie de la nouvelle génération des chanteurs français. A la fin de la soirée Jean-Jacques Debout raccompagnera Chantal chez elle, et avant qu’ils ne se quittent, Chantal lui donnera son numéro de téléphone.

Peu après Chantal repart pour quatre mois en Angleterre et oublie peu à peu le garçon et cette soirée assez spéciale.

Début 1964, à son retour en France, Chantal sort du métro et tombe nez à nez avec... Jean-Jacques Debout. Il doit se rendre le week-end au festival de la Rose d’Or de la chanson française à Antibes Juan-les-pins où il doit chanter "Nos doigts se sont croisés", chanson qu’il a composée en pensant à sa rencontre avec Chantal. Elle accepte de venir avec lui. Jean-Jacques remporte le 1er prix. Chantal au premier rang l'applaudit... L’idylle est née.

Jean-Jacques est la star montante du moment, alors Chantal, qui veut devenir journaliste, profite des fréquentations très Show-biz de Jean-Jacques pour essayer de se faire une situation. Quand elle rencontre Daniel Filipacchi, il lui propose d’être l’égérie de son nouveau journal "Mademoiselle âge tendre". Il conseille également à Jean-Jacques Debout de lui écrire des chansons.

Pour la chanson il faut lui trouver un nom de scène, et comme Jean-Jacques a trouvé qu’elle ressemblait au portrait d’un enfant peint par Francisco Goya, Chantal Deguerre deviendra Chantal Goya.

La première chanson de Chantal Goya est "C’est bien Bernard". Dans les deux années qui suivent Chantal enchaîne les tubes yéyés, non seulement en France mais aussi au Japon ou son disque "Une écharpe, une rose" se classe 3ème du Top japonais juste derrière Elvis Presley et les Rolling Stones.

Le cinéma s'intéresse également à Chantal. C’est en la voyant chanter à la télévision que Jean-Luc Godard la remarque et prend rendez-vous avec elle pour tourner dans son prochain film "Masculin, Féminin" aux cotés de Jean-Pierre Léaud et d’une autre débutante, Marlène Jobert. Ce film permettra à Chantal d'obtenir un premier prix d’interprétation en Italie. Pendant le tournage de ce film, Chantal apprend qu’elle est enceinte. Elle cache sa grossesse le plus longtemps possible mais elle doit bien le dire à Jean-Jacques. En apprenant la nouvelle il saute de joie et court demander la main de Chantal à ses parents.

Jean-Jacque Debout et Chantal Goya se marient le 25 février 1966 à Nogent-Sur-Marne

Chantal tournera encore dans quelques films comme "L’amour c’est gai l’amour c’est triste" ou encore "Les Gaspard" où elle donne la réplique à Michel Serrault et à un jeune débutant, Gérard Depardieu. Mais le cinéma commence à la bouder. Chantal se résigne alors et décide de se consacrer entièrement à son mari, à son fils Jean-paul et à sa fille Clarisse qui est arrivée en 1968, deux ans après son frère.

En 1974 dans un "Numéro un" consacré à Sylvie Vartan et entièrement écrit par Jean-Jacques, Chantal va revenir sur le devant de la scène. Brigitte Bardot s’étant décommandée il manque un rôle féminin dans la distribution, Chantal la remplace au pied levé et chante aux côtés de son amie : "Les petites filles modèles".

L’année suivante les Carpentier font encore appel à elle pour combler un trou de quatre minutes à la fin d’une émission consacrée à Carlos. Pour l’occasion Jean-Jacques lui compose "Adieu les jolis foulards". Chantal habille elle-même ses propres enfants ainsi que ceux de son village et les emmène aux Buttes Chaumont pour entonner le célèbre refrain.

Trois jours plus tard des sacs postaux entiers arrivent à la chaîne pour réclamer cette jeune chanteuse avec tous ces enfants : le public a été séduit ! Chantal décide alors d’investir les 20 000 francs offerts par son père mourant pour enregistrer le disque. Après avoir essuyé refus sur refus dans les maisons de disques, c’est François Dacla, PDG de RCA, qui sort le disque et touche le jackpot : il s’en vendra 1 million d’exemplaires.

Chantal et Jean-Jacques travaillent donc à leur premier album consacré aux enfants. Sa chanson "Un Lapin" est un véritable triomphe plus impressionnant que le premier avec plus de  2 millions de 45 Tours vendus.

Contactée par Disney, Chantal est engagée comme l’égérie française de la firme américaine, tout d’abord en réhabilitant une musique de Jean-Jacques oubliée au fond d’un tiroir. Le paroles deviennent : "Je connais un pays au ciel toujours bleu, fantastique et magique" et mettent en scène le personnage vedette de Disney. Ce sera "Allons chanter avec Mickey". Dans la foulée Jean-Jacques persuade Chantal de faire une reprise d’une chanson folklorique des années 20 "Voulez-vous danser Grand-Mère".

L'album contenant ces tubes portera Mickey et Minnie sur sa couverture confirmant l’ambition de Chantal de devenir dorénavant une chanteuse pour enfants. Son succès est foudroyant, il se vendra jusqu’à 33 000 albums par jour, jamais la maison de disque RCA n’avait connu un tel engouement en France, en Suisse, en Belgique et aussi aux Etats-Unis où Chantal représente le type même de la jeune française de l’époque. Marie-Rose est née.

Le deuxième album de Chantal Goya sort en 1978 et la confirme dans le rôle de la star de Disney avec des titres comme "Riri, Fifi, Loulou" ou encore "Eliot le Dragon". Sur le même album la chanson "La poupée" remporte un grand succès. Cette chanson donnera d'ailleurs l'idée à la société Mattel de sortir en France une Barbie à l’effigie de Chantal. Ce jouet fait fureur pour le Noël 1978. Ce même Noël est également l’occasion pour les Carpentier de consacrer enfin un "Numéro un" à Chantal Goya, c'est "Au Bonheur des enfants".

L’année suivante le troisième album de Chantal Goya bat les records des précédents, surtout grace à la chanson "Bécassine". Chantal Chante également son premier générique pour une série télévisée tirée de l’oeuvre de la Comtesse de Ségur "Les Malheurs de Sophie". Tous ces personnages évoquent chez Chantal des souvenirs d’enfance qu’elle aime faire partager.

En décembre 1979 Jean-Jacques Debout met en scène tout ce petit monde dans un spectacle joué à l’Olympia qui se joue à guichets fermés et, pour la première fois dans l’histoire de la salle, en matinée. "La Forêt Magique" part également en tournée en province et en Belgique. Chantal Goya et Jean-Jacques Debout ont inventé la comédie musicale pour enfants.

En 1980 Chantal étoffe encore sa galerie de personnage avec l’apparition dans le quatrième album de "Guignol", la célèbre marionnette lyonnaise. Cet album servira de base au nouveau spectacle qui germe déjà dans l’esprit de Jean-Jacques, ce sera "Le Soulier Qui Vole".

L'Olympa devient trop petit, il faut une salle et une scène plus grande pour y faire tenir tous les décors et toute la magie de Chantal Goya. Le choix se porte sur le Palais des Congrès. Ce spectacle est un véritable triomphe ! Il se joue à guichets fermés. Le spectacle part également en tournée dans 25 villes de province, de Belgique et de Suisse. Au total il sera vu par plus d'un million de spectateurs.

Mais en parallèle Chantal sort un nouvel album où le monde de la BD est toujours aussi présent avec la présence de Tintin et des Pieds Nickelés.

Outre l’album et le spectacle Chantal triomphe avec les génériques de "Bouba" et des "Misérables"

En 1982 c’est en travaillant sur le sixième album que germe la nouvelle comédie musicale. "La Planète Merveilleuse". Les danses et les ballets sont somptueux et Marie-Rose évolue entre Tintin, Le Chat Botté et Pierrot. Ce spectacle attirera 1,3 millions de spectateurs en deux ans.

Chantal enchaîne  les tubes tirés de son 7ème album comme "Babar" ou "Mon Pinocchio"  ou encore avec le générique des "Quatre filles du Dr March" pour Canal +.

En 1984, l’album "Snoopy" bat tous les records de vente avec 1,3 millions d’exemplaires. les 45 Tours issus de ce 8ème album s’écoulent à plus de 1,5 millions d’exemplaires.
En octobre 1984 le nouveau spectacle est prêt, il s'agit de "Le Mystérieux Voyage de Marie-Rose". Ce spectacle est un véritable opéra pour enfants mais les adultes apprécient autant que leur progéniture, car Chantal prend son public au sérieux et lui offre ce qu’il y a de mieux.

En 1985 Chantal Goya sort l’album "Félix le chat" comprenant notamment une chanson écrite et composée par elle, c’est un "Alphabet en chantant". Cette chanson est née à la demande d’une institutrice amie de Chantal qui, constatant la facilité qu’avait les enfants à apprendre ses chansons, était persuadée que ce serait un bon moyen de leur faire rentrer l’alphabet en tête.

Le vendredi 13 décembre 1985, Chantal Goya est l'invitée du "Jeu de la vérité" en direct depuis le Palais des Sports de Lyon. Après avoir donné deux représentations du "Mystérieux Voyage" devant 10 000 personnes en tout, Chantal participe à l’émission de Patrick Sabatier. En costume de scène, dans ses propres décors et devant son public Chantal est "agressée" au téléphone par des téléspectateurs. Chantal s'attendait à des questions d'enfants et non d'adultes. Chantal se défend tant bien que mal, mais le résultats est désastreux. La tournée continue quand même mais se terminera plus tôt que prévu devant les salles trop peu garnies. Sitôt après cette mésaventure Chantal décide immédiatement de ne plus faire aucune télévision.

Elle ne reviendra à la télé qu’en mars 1986 sur l’invitation d’Yves Mourousi et de Marie-Laure Augry au journal de 13 heures de TF1. C’est très émue et au bord des larmes qu’elle tente d’expliquer au public son comportement, elle vient en même temps présenter son nouveau clip "Les Champignoux".

Fin 1986, Chantal Goya rejoue "Le Mystérieux Voyage de Marie-Rose" au Palais des Congrès en intégrant ses nouvelles chansons : "Dou ni dou ni day" et "Bravo Popeye"

En 1987 Chantal Goya sort l'album "Poupée de Chine"

En 1989 Jean-Jacques Debout lui écrit un nouveau spectacle joué au Palais des Congrès : "L’Étrange Histoire du Château Hanté". Cette très belle histoire, se déroulant dans L’Oural, séduit le public mais les moyens sont réduits au strict minimum. En septembre Chantal refait une émission en direct avec Patrick Sabatier "Avis de Recherche". Ce soir là Chantal se réconcilie un peu avec le public.

L’année suivante Chantal change de style et sort un album moderne et au son créole "Rythme & Couleur". Cet album est un terrible échec commercial qui sonne le glas des années Goya. Plus aucun producteur ne croit au concept.

Chantal est délaissée en France mais elle est réclamée dans les DOM / TOM et à l’étranger, alors elle part deux ans loin et fait un triomphe avec des medleys de ses plus grands tubes. Elle est même le premier artiste au monde à aller chanter au Liban au lendemain de la fin de la guerre, c’est un très grand succès puisqu’en 10 jours 30 000 personnes assistent à ses concerts.

En 1993 Chantal revient au Palais des Congrès de Paris, grâce au groupe AB, producteur de Dorothée. En décembre 1994 elle y reprend "le Soulier Qui Vole" avec toujours autant de ferveur mais ce spectacle n’a rien à voir avec celui du début des années 80, notamment du point de vu des moyens mis en place.

En 1997 Chantal sort enfin un nouvel album qui servira de base à un tout nouveau spectacle "Le Grenier aux Trésors". Ce spectacle inédit toujours écrit par Jean-Jacques Debout, sera joué au Casino de Paris puis au Théâtre de l’Empire en 1998. Il regorge de bonnes surprises comme les chansons : 'La cuisinière infernale' ou 'Dans la forêt de Brocéliande".

Depuis, Chantal s’est produite successivement au Bataclan (en 1999 et 2000), en Belgique et en province mais seulement avec des medleys de ses chansons. Elle est même devenue la star des boîtes "gay" avec des remixes de ses plus grands tubes. 

En 2001 le cinéma la rappelle dans « Absolument Fabuleux » de Gabriel Aghion où elle joue une parodie d’elle-même relookée par Josiane Balasko et Nathalie Baye via Jean-Paul Gaultier en chantant "Becassine is my cousine" remixé par Robert Goldman (le frère de Jean-Jacques Goldman). Le disque s’est vendu à 110 000 exemplaires, ce succès a permis en 2002 la sortie d’un album de ses plus grands tubes remixés par les DJ en vogue.

Quelques unes des nombreuses chansons de Chantal Goya : Adieu Les Jolis Foulards - Ah, Ah, Monsieur Chocolat - Animauville - Au Théâtre des Automates - Allons chanter avec Mickey - Babar, Babar - Ballade pour Cosette - Bécassine - Bouba, le petit ourson - Bravo Popeye - Capitaine Flam - C'est bien Bernard - C'est Guignol - C'est le Temps de l'Hiver - Cher Monsieur de Saint-Exupéry - Comme Tintin - Couleur - David le Gnome - Davy Crockett - Demain -Dou ni dou ni day - Ennio - Félix le chat - Fantômes - Je Suis Carmen L'araignée - J'veux sentir le soleil - L'alphabet en chantant - La Chèvre de monsieur Seguin - Laisse moi - La Planète Merveilleuse - La Petite Etoile de Noël - La Petite Fille Aux Allumettes - La Poussière est une Sorcière - La Poupée de Sucre - Le Bonheur - L'été En Plus - Le Carrosse Escargot - Le Coucou - Le Dodo - Le Monde tourne à l'envers (avec Jean-Jacques Debout) - Le Mystérieux Voyage - Le Soulier Qui Vole - Les Malheurs de Sophie - Les Quatre Filles du docteur March - Les Trois Joyeux Pieds Nickelés - Loup-Loup - Ma Sirène - Marchand de Sable - Mecki le Hérisson - Mon Ami le Pélican - Mon Pinocchio - Mais en attendant Maître-Renard - Monsieur le Chat Botté - Monsieur Pétrole - Pandi-Panda - Papa mille-pattes - Petit Frère -
Professeur Nimbus - Pierrot Gourmand - Pipotin - Polichinelle - Poupée Russe - Quand On A Des Sous - Riri, Fifi, Loulou - Rythme - Sac D'embrouilles - Samantha - Snoopy - Tout l'Amour du Monde - Une Echarpe, Une Rose - Une Fleur à Mon Chapeau - Un lapin - Voulez-vous danser grand-mère ?

Le 30 août 2010, Chantal Goya sort l'album "L'étrange histoire du château hanté" (Arrivée de Marie-Rose (prologue) - Mon amie la chouette - Ennio - Traversée de la forêt - A Livanoff - L'ours de l'Oural - Oh, ma petite étoile - Sorcière, sorcière - Merlin, Merlin - L'étrange histoire du château hanté - Frimagor-Marie-Rose - Oh, ma petite étoile - Fantôme - Ah mon Dieu quelle histoire - Je suis le Fantasmagomique - Fantasmagomique - Soufflavide et Grattamort - Ce n'est plus un château hanté - Quand on sème l'amour - Au domaine des esprits). Chantal Goya est également en tournée avec son spectacle "L'étrange histoire du château hanté".









+ de biographies
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut