Biographie de Line Renaud

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Le papa de Line qui passe les jours de la semaine sur les routes, profite du week-ends pour exercer ses talents de trompettiste dans une fanfare locale, et c'est lui qui donne ses premières notions de musique à la petite Linee. Lorsqu'elle entre à l'école primaire, Line chante déjà, et se distingue si bien, qu'elle remporte à l'âge de 7 ans un concours d'amateurs. Le père de Line est mobilisé pour la guerre, partant pour une absence qui durera cinq ans et au cours de laquelle il sera un temps prisonnier.

Durant ce long éloignement, ce sont trois femmes qui prendront en charge son éducation : sa mère, bien sûr, mais aussi son arrière-grand-mère et sa grand-mère maternelle.

Dans le café que tient sa grand-mère à Armentières, Line chante pour les soldats français ou alliés qui cantonnent dans les parages avant de partir au combat.

Sa mère rêve de faire de Line une institutrice, mais sa scolarité révèle davantage de dons pour l'espièglerie que pour les études approfondies.

Une de ses amies découpe dans un journal local une annonce concernant des auditions pour le Conservatoire de Lille, elle s'inscrit en secret, ignorant que la recherche concerne en fait des chanteurs classiques.

Arrivée devant le jury, elle chante un blues très populaire écrit par Loulou Gasté, "Sainte-Madeleine", puis, à la demande des jurés, une deuxième chanson, choisissant un autre titre de Loulou Gasté, " Mon âme au diable ". A cette époque, Louis Gasté est l'un des plus connus parmi les compositeurs à succès. Très jeune, il a été guitariste, et surtout le seul véritable joueur de banjo professionnel de France.
A l' issue des auditions, un monsieur se présente à Line : "Je suis, dit-il, le directeur de Radio Lille, et nous recherchons une chanteuse".

Ayant convaincu sa mère de la laisser saisir cette chance, elle interprètera sur les ondes, prenant le pseudonyme de Jacqueline Ray, un répertoire basé sur les chansons de Loulou Gasté.

En 1945, au lendemain de la guerre, elle décide de tenter sa chance à Paris, décrochant un premier engagement aux Folies Belleville, l'un des plus prestigieux music-halls de l'époque. Josette Daydé, tête d'affiche du spectacle, prend en sympathie Line, et, amusée par son admiration inconditionnelle pour Loulou Gasté, elle propose de le lui faire rencontrer.

Au mois de septembre a lieu le premier rendez-vous entre Loulou Gasté et Line. Elle a 16 ans, il en a 37, lui trouve du talent, et décide de devenir son Pygmalion, car il pressent en elle l'étoffe d'une vedette. Loulou est séduit par la voix de la jeune fille, mais lui explique qu'il faudra qu'elle se crée une image nouvelle et une véritable personnalité d'artiste. C'est à cette époque que Jacqueline Enté devient Line Renaud. Elle choisit Renaud, le nom de sa grand-mère maternelle, et Loulou abrège son prénom en Line, plus original et plus doux que Jacqueline.

Loulou impose à Line des cours de danse et de chant, modifie sa coupe de cheveux, son style vestimentaire, et insiste pour qu'elle suive un régime amaigrissant... C'est à Radio Luxembourg, où elle chante dans les émissions très populaires du dimanche matin, que Line Renaud fait ses débuts nationaux.

Ayant signé un contrat avec les disques Pathé Marconi, elle enregistre "Ma Cabane au Canada", une composition de Loulou Gasté, qui lui vaut de se voir attribuer le grand Prix du Disque. Peu après, Line passe en première partie d' Yves Montand au Théâtre de l' Etoile.

En 1950, elle épouse Loulou Gasté, qui restera son mari jusqu'à sa mort en 1995.

Line enchaîne par une énorme tournée à travers l'Europe et l' Afrique. Elle  rentre à Paris pour être la vedette de l'ABC, mythique music-hall des années 1950 où elle triomphe, tout en accumulant les succès discographiques avec des adaptations de chansons américaines "Ma petite folie", "Etoile des neiges" ou encore "Le chien dans la vitrine".

En 1951, Line Renaud tourne "lis sont dans les vignes" de Robert Vernay

En 1952, Line tourne dans "Paris chante toujours" de Pierre Montazel, dont Loulou écrit les musiques

En 1953, elle tourne dans "La route du bonheur" de Maurice Labro.

En 1954, Line est à l'affiche du Moulin Rouge, et toutes les places sont retenues pour quatre mois. Un soir, le grand comique américain Bob Hope est dans la salle et il propose à Line Renaud de devenir sa partenaire pour cinq émissions. Dès la diffusion de la première, elle est engagée pour chanter au Waldorf Astoria, l'un des palaces de New York, puis au Coconut Grove de Los Angeles. Line est également invitée aux shows télévisés les plus regardés, dont ceux de Johnny Carson, de Dinah Shore, et surtout de Dean Martin, avec qui elle enregistre en duo une chanson restée célèbre, "Relaxez-vous".

Line revient au cinéma pour tourner en 1955 "La Madelon", un film mis en scène par Jean Boyer et dont Loulou Gasté a écrit la musique et qui lui vaut de recevoir le "Prix du Prestige de la France"

En 1956, Line joue dans "Mademoiselle et son gang", mis en scène par Jean Boyer et dont Loulou Gasté a écrit la musique.

En Angleterre, elle a sa propre émission de télévision hebdomadaire, Paris-Picadilly.

Line tourne en France, sous la direction de Jean Boyer, "L'Increvable" puis "Mademoiselle et son flirt"

Line est à Paris pour une série de représentations enflammées au Moulin Rouge.

En 1959, Henri Varna, l'un des rois du music-hall parisien, lui propose de devenir meneuse de la revue du Casino de Paris, intitulée "Plaisirs de Paris". La revue tiendra l'affiche durant quatre ans. C'est là que les directeurs artistiques du Dunes, l'un des plus grands casinos de Las Vegas engagent Line pour un spectacle spécialement créé à son intention. Prévu pour six mois, il durera deux ans.

Line Revient à Paris, pour remonter sur la scène du Casino pour une nouvelle revue, "Désirs de Paris"

En 1968 Las Vegas la rappelle pour une suite de spectacles, dont elle assure aussi la mise en scène et la direction artistique.

Dans les années 1970, Line présente à la télévision l'émission "Line directe".

En 1973, Line crée en France un show à l'américaine qu'elle va transporter durant deux ans à travers le pays

Elle se porte alors au secours du Casino de Paris, menacé de fermeture définitive, créant avec Loulou Gasté une revue intitulée "Paris-Line", dont la dernière, au bout de quatre ans de succès, coïncidera avec l'anniversaire de ses trente ans de carrière.

Dans les années 1980, elle produit le show télévisé "Telle est Line" sur Antenne 2, et débute une carrière au théâtre.

En 1981, Line Renaud joue dans la pièce de théâtre "Folle Amanda" de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène de René Clermont, avec Pierre Hatet, Pierre Mirat. La pièce est d'abord jouée en tournée en France, Suisse, Belgique en 1981, puis au Théâtre des Nouveautés à Paris en 1982.

En 1986, Line joue à Miami dans la pièce de théâtre "The Incomparable Loulou". Version anglaise de Folle Amanda, mise en scène Charles Nelson-Reilly

En 1988, Line joue dans "La Folle journée ou le mariage de Figaro" de Roger Coggio.

En 1990, Line joue dans "Ripoux contre ripoux" de Claude Zidi.

En 1991, Line joue dans la pièce "Pleins Feux" de Mary Orr, mise en scène Eric Civanyan au Théâtre de la Michodière, puis au Théâtre Antoine en 1992 et en tournée en 1993

En 1994, Line joue dans le film "J'ai pas sommeil" de Claire Denis.

En 1995, Line joue dans le téléfilm "Sixième classique" de Bernard Stora et dans le film "Ma femme me quitte" de Didier Kaminka. Line joue la pièce "La Visite de la vieille dame" de Friedrich Dürrenmatt, mise en scène de Régis Santon au Théâtre des Célestins Lyon puis au Théâtre du Palais-Royal en 1996.

En 1997, elle joue dans le téléfilm "Une vie pour une autre"

En 1998, Line joue dans le téléfilm "Louise et les marchés" de Marc Rivière

En 1999, elle joue dans le téléfilm "La petite fille en costume marin" de Marc Rivière et dans le film "Belle Maman" de Gabriel Aghion

En 2001, Line Renaud joue dans le film "Chaos" de Coline Serreau

En 2002, Line Renaud joue dans la pièce "Poste restante" de Noël Coward, mise en scène Daniel Roussel au Théâtre du Palais-Royal.

En 2003, elle joue dans le film de Coline Serreau "18 ans après" et dans le téléfilm "Suzie Berton" de Bernard Stora

En 2004, Line joue dans le téléfilm "Nos vies rêvées", dans la saga de l'été de France 2 "Le Miroir de l'eau" d'Edwin Baily et dans le téléfilm "Menteur ! Menteuse !" de Henry Helman

En 2005, elle joue dans le film "Le Courage d'aimer" de Claude Lelouch, dans "Le serment de Mado" un feuilleton télévisé de François Luciani, dans le téléfilm "Les Soeurs Robin" et dans le série télévisée "Les Rois maudits" de Josée Dayan

En 2006, Line joue dans le film "La Maison du bonheur" de Dany Boon et dans le téléfilm "La Reine Sylvie" de Renaud Bertrand

En 2007, Line joue aux côtés de Muriel Robin dans la pièce "Fugueuses" de Pierre Palmade, Christophe Duthuron, mise en scène Christophe Duthuron au Théâtre des Variétés.

En 2008, Line Renaud joue dans le film à succès "Bienvenue chez les Ch'tis" de Dany Boon. Elle joue également dans le téléfilm "Le Silence de l'Epervier" de Dominique Ladoge

En 2009, Line joue dans "Très Chère Mathilde" d'Israël Horovitz, mise en scène Ladislas Chollat au Théâtre Marigny puis en tournée en France, Suisse et Belgique.

En 2010, elle joue dans le téléfilm "En cas de malheur" de Jean-Daniel Verhaeghe et dans "La croisière" de Pascale Pouzadoux

En 2010, Line annonce son grand retour à la chanson. Elle devrait sortir fin 2010 ou début 2011 un nouvel album intitulé "Rue Washington" et qui contiendra quatorze chansons inédites composées entre autres par Julien Clerc, Marc Lavoine, Christophe Mahé, Alain Chamfort, Adamo, Grand Corps Malade ou encore Patrick de Carolis.

Les principales chansons interprétées par Line Renaud : 100000 guitares - 15 ans - 7 coeurs - A la claire fontaine - Américaine ou Parisienne - Amour d'été - A Paris - Au pays du Père Noël - Au revoir - Avec celui qu'on aime - Avec des fleurs - Bananas Island - Berceuse de Noël - Billboard de mon cœur - Bleu lavande - Boni Banana - Bonsoir mes souvenirs - Buena sera - Bye bye - ça fait du bien - Casino de Paris - Ce refrain d'autrefois - Ces petites choses là - C'est ça la revue ! - C'est fou - C'est L'amour - C'est la pour ça - C'est toi - Chacun ses rêves - Chante la joie - Ciao Ciao Bambina - Confession - Copacabana - Cours, cours, regarde et vois - C' qu'on est bien - Danse ballerine danse - Désirs de Paris - Dis donc, Dis donc - Dis, oh! dis … - Dixie Lady - Django - Étoile des neiges - Étranger dans la nuit - Gala night - Gwendolina - Hallelujah ! - Hier est passé - Histoire d'une petite chanson - Huckleberry finn - Hully Gully - Hurrah Nevada - Il n'était pas sentimental - Il y a des anges - Irma la Douce - Itsi Bitsi, petit bikini  - J'aime la pluie - J'ai toujours fait danser ma vie - J'ai vu maman embrasser le Père Noël - Jalousie - Je crois que j'ai gagné - Je ne sais pas - Jérémy - Je veux - Juste la la la - La cumparsita - La goualante du pauvre Jean - La madelon - La maison avec toi - L'Amitié - L'amour de ma vie - La parade - La petite amazone - La poupée de porcelaine - La Ronde - La sera - La solitude à deux - Le bal aux Baléares - Le boa - Le chien dans la vitrine -Le complet gris - Le dimanche matin - Le jupon de Lison - Le monde où tu n'es pas - Le plus beau jour de ma vie - Le p'tit mome cupidon - Les amoureux d'un jour - Les enchaînés - Les mots d'amour - Les noces de Maria Chapdeleine - Les plus jolies choses de la vie - Le soir - Le soleil de Paris - Le soleil sur l'horizon - Les souvenirs qu'on n'a pas eus - Les souvenirs sont fait de ça - L'étrange voyage - Le trèfle à 4 feuilles - L'homme qui voulait voler - Loulou - Luxembourg polka - Ma cabane au Canada - Mademoiselle from Armentières - Mambo Boa - Mambo Italiano - Ma petite folie - Mary-Anne - Merci beaucoup - Mi amor...Mi amor - Mister Banjo - Moi et Lui - Mon bonheur - Mon coeur au Portugal - Mon faible cœur - Mon magicien - Mon mari est merveilleux - Mon petit bonhomme de chemin - Mon seul Amour – Moulin Rouge - Ne reste que l'amour - Nous deux - On a toujours envie dans la vie - Où est le mari ? - Où êtes –vous ? - Où et quand - Où sont cachés les gens heureux - Où vas-tu Basile ? - Pam pou dé - Paradis retrouvé - Partir - Pionner - Pour la bonne raison - Pour toi  (Feelings) - Près de toi - Printemps d'Alsace - PS I Love You - Quand il pleuvra des roses - Quand tu n'es pas là - Quel coup au coeur - Quelque part dans le monde - Que sera sera - Qu'est ce que j'ai fait, dis moi ? - Relaxez vous - Rio de Janeiro - Rose de mai - Santo Domingo - S'il fallait que tout recommence avec toi - Soleil dans la tête - Son coeur est amoureux - Sous le ciel de Paris - Sous les toits de Paris - Souviens toi des nuits d'été - Square dance - St Louis Blues - Tango bleu - Tango de l'éléphant - Tes yeux bleus - Tilt - Time is money - Tire l'aiguille - Tom Dooley - Ton mariage - Tous les soldats du monde - Trop beau - Trop tard - Trudie - Tweedlee Dee - Two sleepy people - Une poussière dans le cœur (Can't take my eyes off you ) - Un homme - Un jour je reverrai Paris - Un jour tu me dis - Un jour tu me reviendras- Un jour tu verras - Un violon chante - Vacances en Italie --Vaya con dios - Viva Cuba - Vive l'amour - Vivre tout simplement - Vous qui passez sans me voir - Wedding Ding Dong - When the saints go marching in









+ de biographies
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut