Thelma, Louise et Chantal au cinéma le 3 mars 2010

18-02-2010 - 12:39.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

Gabrielle, Nelly et Chantal se rendent au mariage d’un ex à la Rochelle. Elles décident de faire le trajet ensemble. Au cours de cette virée pleine de péripéties, les trois femmes partageront coups de coeur, coups de gueule et coups de blues de la cinquantaine, tour à tour drôles, fragiles et émouvantes.

« Thelma, Louise et Chantal » est le premier long métrage que Benoît Pétré réalise seul. Le casting est assez impressionnant : Jane Birkin, Catherine Jacob, Caroline Cellier, Thierry Lhermitte, Michèle Bernier, Alysson Paradis, Sébastien Huberdeau, Arié Elmaleh et Micheline Presle.

La bande originale du film, réalisée par Keren Ann et sortie chez Sony Music, contient un bon nombre de petites merveilles. Parmi lesquelles, l'étonnante reprise du tube de Sheila « Vous les copains, je ne vous oublierai jamais » interprétée par Vanessa Paradis, « Les vacances au bord de la mer » de Michel Jonasz interprétée part Brigitte, « La Question » de Françoise Hardy interprétée par Keren Ann et Doriand, « La plus belle pour aller danser » de Sylvie Vartan interprétée par Chris Garneau, « L'idole des jeunes » de Johnny Hallyday interprété par Keren Ann et Benjamin Biolay, ou encore « Ivan, Boris et Moi » de Marie Laforêt interprétée par Mélanie Laurent et « Les filles n'ont aucun dégoût », trio culte de Sylvie Vartan, Jane Birkin et Serge Gainsbourg interprétée par Jane Birkin, Caroline Cellier, Catherine Jacob et Benoît Pétré. A côté de ces reprises excellentes, notons la présence de compositions originales de Keren Ann : « Nelly, Sacha & Jeremiah » (Choeurs : Keren Ann), « Hoping for Sunshine », « Preparing for rain », « Nothing moves her Anymore 1 & 2 » interprétées par Keren Ann, « Trouble Maker » interprétée par Benoît Pétré, ainsi que « Nelly & Sacha », « Ding Dong », « Nehama 7 » et « End TL » composées par Keren Ann.

Jane Birkin, Catherine Jacob et Caroline Cellier - Film Thelma, Louise et Chantal - © Theo Pinganaud DR

La bande originale du film joue un rôle important dans l’identité du film. Benoit, le réalisateur l’explique ainsi : « En écrivant le scénario de THELMA, LOUISE ET CHANTAL, j’ai immédiatement pensé à l’écriture musicale. Je savais ce que je voulais et je savais quels chemins emprunter. THELMA, LOUISE ET CHANTAL parle de femmes d’une cinquantaine d’années et de leur parcours sentimental, de leur vie amoureuse. Pour illustrer leurs ressentis et leurs émotions, j’ai eu l’idée de reprendre les standards de l’époque et de les réenregistrer avec un ton d’aujourd’hui, une sensibilité moderne. Même si ces chansons sont très connues et très catégorisées, l’idée de les entendre avec un son nouveau m’excitait tout particulièrement. L’émotion que procurent certains de ces titres est telle qu’ils peuvent en quelques notes à peine, transporter le spectateur dans une sensibilité certaine. La nostalgie présente dans ces chansons allait m’aider à renforcer le sentiment d’attachement au film et faire en sorte que chacun puisse s’approprier facilement tel ou tel passage. J’aimerais avec cette idée, toucher les spectateurs et les renvoyer à des images propres à eux, des souvenirs agréables ou même plus difficiles. Pour la production des titres, je ne voulais pas de grosse production commerciale. À l’image d’albums unplugged ou acoustiques de certains artistes, les chansons devaient évoquer, rappeler, ramener à un souvenir touchant et percutant. Je ne voulais pas faire de simples copies de ces chansons mais plutôt des reproductions intuitives et sensibles. Le choix de Keren Ann pour ce film était plus qu’évident. Un film qui parle des femmes, qui parle aux femmes, il fallait une femme pour prendre en main l’univers musical. J’avais adopté Keren Ann depuis longtemps dans ma bibliothèque musicale et ma rencontre avec elle fut un vrai choc. Un coup de foudre professionnel évident, et amical aussi. Le génie, je ne cache pas mes mots, avec lequel elle a su d’une part composer des titres originaux qui collaient parfaitement au film et d’autre part, revisiter des titres préexistants m’a totalement bluffé. Encore mieux que ce que je pouvais imaginer, la musique a pris une dimension incroyable, tant dans la poésie que dans l’émotion. Keren Ann a apporté au film un élément clef, un vrai personnage du film. À l’écriture du scénario, j’avais dans la tête des idées folles de casting d’interprètes pour les reprises. Il s’est avéré que tous ont accepté. Je n’arrivais pas à y croire. » Keren Ann ajoute : « Quand Benoît m’a envoyé le scénario, j’ai été immédiatement séduite par l’émotion et l’humanité qui émanent de l’univers de ce film en particulier où le drame, la comédie et la musique doivent coopérer. J’ai voulu pour cette histoire un son organique, un univers à la fois élégant et passionné, un mélange de cordes mélancoliques et de répétitions progressives (référence : "Liberty" de mon dernier album) avec chorales, vents, cordes & cuivres. Une ode pop, évanescente et crue, épurée et intimiste, un peu de l’esprit folk des sixties dans une ligne artistique sobre. »

 Jane Birkin, Catherine Jacob et Caroline Cellier - Film Thelma, Louise et Chantal - © Theo Pinganaud DR

Benoît Pétré parle de son film en ces mots : « THELMA, LOUISE ET CHANTAL parle de vraies femmes, comme on ne les montre pas assez à mon sens. Les trois héroïnes ont la cinquantaine et vivent avec leurs regrets, leurs solitudes mais aussi avec leurs espoirs, leurs envies et une formidable énergie. Au cours de ce voyage, elles vont retrouver l’envie d’aller vers les autres et pourquoi pas de tomber amoureuse comme lorsqu’elles avaient 15 ans ! Il s’est rapidement imposé à moi le fait que ce film devait être un road-movie. Celui qui a marqué plus d’une génération est sans aucun doute le film de Ridley Scott, THELMA & LOUISE. Je me suis servi de mon ressenti à son encontre pour construire un film personnel et proche du spectateur. Mon film sera, en toute humilité au travers des actrices choisies, des situations, des dialogues, et de la musique, un hymne aux femmes. »

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

+ de news et d'actus musique
 
Retour en haut