Whities : chronique de l'album 2.1

12-05-2015 - 17:18.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

Whities pochette album 2.1 - DR

Les Whities ont publié leur premier album le 11 mai dernier. Il s’intitule « 2.1. » et il est excellent.

Qui sont les Whities ? Cinq garçons dans le vent adeptes de sucreries et autres bonnes choses en tous genres, cinq gaillards qui n’ont définitivement pas froid aux yeux. Le déjanté Xavier est entouré de Manu à la guitare (amateur de pommes d’amour), Melvin aux claviers (il semble préférer les sucettes), Cyril à la basse (lui craque pour les burgers) et Aurélien à la batterie (amateur de donuts). On vous l’avait dit, les Whities ont le goût du bon !

Originaires du Nord de la France, les Whities se sont tout d’abord fait connaître comme bon nombre de groupes avec des reprises, des titres des années 60 à nos jours, qui leur ont permis de se produire dans de nombreuses salles du Nord. En 2012, le groupe passe à la vitesse supérieure en créant ses propres compos. Il dessine alors les contours d’un univers pop coloré teinté d’électro qui ne les quittera plus. Les Whities font dès lors leur apparition dans les médias, ils publient plusieurs singles (« En Immersion », « Echec & Mat ») qui reçoivent un bon accueil et continuent leur bonhomme de chemin sur scène. On les a même vus au festival international de la chanson française de Cracovie ! Après, les Whities passent par la case télé (« Rising Star » sur M6). Ils sont joueurs, ne l’oublions pas. Parallèlement, ils publient « Les Apparats », premier single de leur premier album, suivi du très bien vu « J’aime quand t’as bu ».

Mai 2015. « 2.1 », le premier album des Whities est dans les bacs. N’y allons pas par quatre chemins, ce premier album est tout bonnement excellent. En douze nuances de rose (bonbon s’il vous plaît), les Whities nous ont fait grimper au septième ciel (et au rideau par la même occasion). En un claquement de doigts, ils nous ont transportés dans leur monde, un monde parallèle fait de strass et de paillettes dans lequel rien n’est luxe, calme et volupté. Mais où tout est plaisir et hédonisme. En bref, ça déborde d’énergie, c’est gai, ça fuse de partout, c’est sensible aussi, mais surtout, c’est cohérent de bout en bout et ça tient – plutôt super bien d’ailleurs – la route. Ces cinq boys (pas stupid pour un sou) ont parfaitement intégré ce qu’était la culture pop. Leurs chansons pétillent. Que demander de plus ?

Luc Dehon

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

+ de news et d'actus musique
 
Retour en haut