Interview de La Bande à Basile

Propos recueillis par IdolesMag.com le 30/01/2010.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








La Bande à Basile - © photo Julien Reynaud DR

Voici une interview de la « Bande à Basile », à savoir Framboise, Christine Minier, Michel Quereuil et Gérard Curci que nous avons pu rencontrer à la fin de la tournée « Age Tendre et Têtes de Bois » saison 4. La « Bande à Basile » a vendu plus de 2 millions de singles de sa célèbre « Chenille » et nous fait danser depuis maintenant plus de 30 ans! C'est dans la joie et la bonne humeur que s'est déroulée cette interview avec les rois de le fête!

IdolesMag : Michel, vous êtes à l'origine de la création de la Bande à Basile avec Claude-Michel Schönberg. Racontez-nous un peu...

Michel : C'est Alain Boublil, Claude-Michel Schönberg et Raymond Jeannot qui ont eu l'idée de réunir des artistes des comédies musicales « La Révolution Française » et « Starmania ». Des gens de « Mayflower » sont venus aussi nous rejoindre à un moment donné. L'idée était de faire un medley 100% Français. C'était çà l'idée de base, en fait.

Et vous, Framboise?

Framboise : J'ai intégré la troupe quelques mois après... C'était sur audition, juste après « Starmania ».

Sapho et Julie Pietri ont fait partie de la Bande à Basile à ses débuts. Et Sloane aussi mais un peu plus tard....

Framboise : Oui! Sloane a juste fait un remplacement dans les années 80. Elle a fait deux ans pour remplacer la Colombine.

Êtes-vous restés en contact avec Sapho, Julie Pietri et Sloane?

Michel : Julie Pietri de temps en temps. En fait, elles n'ont enregistré que le premier album.
Framboise : Non. Sans plus. Mais elles ne sont pas restées beaucoup. C'était le départ d'un groupe.

Comment est née la fameuse « Chenille »?

Michel : C'est Raymond Jeannot!
Framboise : C'est Raymond Jeannot qui a eu un flash une nuit. Il voulait faire une chanson avec un mouvement. Dans laquelle il fallait faire une phrase et un mouvement en même temps. Il avait çà dans la tête et voilà!

Christine, vous avez représenté la France à l'Eurovision en 1987 avec «Les mots d'amour n'ont pas de dimanche». Quels souvenirs gardez-vous de l'Eurovision ?

Christine : C'était ma première télé, et donc c'était forcément une super expérience artistique. Des étoiles plein les yeux. Le rêve de devenir chanteuse. Le fait de représenter la France. Tout çà en toute simplicité. Sans savoir que par la suite, j'allais rentrer dans la Bande à Basile. Çà s'est fait comme çà du jour au lendemain. C'est une aventure qui a fait basculer ma vie. Çà reste cependant un très bon souvenir, même si on n'a pas gagné! [NDLR Christine Minier a terminé en 14ème position]

Et quel regard portez-vous sur l'Eurovision aujourd'hui?

Christine : Je regarde... J'y porte encore de l'intérêt, mais avec un peu plus de recul. Çà a changé, ce n'est plus comme avant. L'Eurovision peut paraître ringard, mais çà ne l'est pas.

En 1990, vous avez enregistré un 45 tours « J'me jette » sous le nom de Jo'Ann. Pourquoi avoir changé de nom d'artiste?

Christine : C'était un concept. A l'époque, je faisais de la moto. Je voulais quelque chose d'un peu Rock'n'Roll, très guitare... Et Christine, çà ne sonnait pas. (rires)

Framboise, vous avez travaillé sur Starmania. Quel souvenir gardez-vous de cette époque?

Framboise : C'est un de mes meilleurs souvenirs. Déjà l'audition avec Michel Berger. C'était un grand bonheur. J'ai été engagée pour doubler Nanette Workman, la rockeuse. J'avais fait un peu de théâtre classique avant, quelques spectacles musicaux, les «Années Folles» à Bobino, et diverses choses comme çà. Mais Starmania a été pour moi le tremplin. C'est là que j'ai rencontré Francis Morane et c'est grâce à lui qui nous avait tous réunis que j'ai pu rentrer dans la Bande à Basile par après.

C'est l'époque où vous rencontrez Fabienne Thibeault...

Framboise : Oh, avec Fabienne nous sommes toujours restées amies. On se retrouve plus de 30 ans après dans la même tournée [NDLR Tournée « Age Tendre et Têtes de Bois » saison 4]: c'est un bonheur! On aime beaucoup parler de Starmania ensemble. On a d'ailleurs fait quelques spectacles ensemble autour de Starmania. Çà reste ancré en nous. On a beaucoup de souvenirs de joie avec Fabienne. Et, elle est très drôle, Fabienne! (rires)

Vous venez pour la plupart d'entre vous de la comédie musicale. Quel regard portez-vous sur les comédies musicales actuelles?

Gérard : Il y a eu une explosion ces dernières années. L'engouement a commencé avec « Notre Dame de Paris », puis d'autres avec plus ou moins de succès.
Michel : Après, il y a eu un phénomène de mode. Et çà commence à stagner un petit peu au niveau de toutes les comédies qui sont en train de se monter. Ce n'est pas pour critiquer, mais c'est un peu toujours le même chorégraphe ou la même équipe...
Framboise : Oui, là, il y a un petit problème : les Français passent leur temps à essayer de faire de la comédie musicale à l'Américaine. Or, on ne se ressemble pas! On n'a pas du tout la même façon de s'exprimer sur scène. C'est pour çà que « Notre Dame de Paris », qui est une histoire bien Française, a intéressé les gens. Parce que çà les concerne énormément. Pareil... Il y a eu « Le Roi Soleil » qui a bien marché parce que c'est une histoire Française. C'est un concept Français, basé sur notre histoire. Mais tout le reste... qu'on reprenne « Grease », qu'on reprenne « Hair », çà va peut-être marcher, mais tout çà reste très Américain. Et je pense que le public Français n'est pas vraiment séduit.
Gérard : Moi, je pense que çà a ouvert une brèche pour le grand public quand même parce que avant, il n'avait pas l'habitude de la comédie musicale. « Notre dame de Paris », « Roméo & Juliette » ou « Mozart » marchent énormément. Ils remplissent le Palais des Sports. Ils ont un gros  public. Avant, quand nous on a démarré, c'était très dur de rester longtemps. On a eu de la chance avec « La Révolution Française », nous sommes restés un an. Avec « Mayflower », nous sommes restés cinq/six mois au théâtre de la Porte Saint-Martin. Mais après, on n'a pas pu reconduire une tournée.

Michel, nous avons lu sur votre site internet que vous étiez un fervent défenseur de la cause animale et que vous aviez en projet de créer une ferme pédagogique dans l'Eure pour les enfants autistes. Où en est ce projet et pouvez-vous nous en parler un peu plus?

Michel : Le projet est actuellement en stand by faute de moyens financiers pour restaurer les anciens corps de ferme appartenant à un château situé dans la vallée de l’Eure. Faute de temps également avec la tournée Age Tendre mais je ne désespère pas de mener à bien ce projet qui est un but et qui me tient particulièrement à cœur.
 
Comment avez-vous intégré la tournée Age Tendre?

Michel : Grâce à Christian Jaume « un ancien agent artistique » qui nous avait fait tourner durant de nombreuses années et qui a pensé à nous. Nous avons reçu la visite lors d’un concert de la Bande à Basile de Michel Algay  le producteur de la tournée : il a promis de nous engager, promesse tenue pour notre plus grand plaisir.
 
Dans la tournée Age Tendre, vous chantez seulement 2 chansons. N'est-ce pas un peu frustrant pour des artistes de scène comme vous?

Michel : Pas du tout, ce n’est pas le nombre de chansons qui fait que l’on se souviendra ou non de vous! De plus la « Chenille » et surtout le medley « Les chansons Françaises » sont des titres de 4 mn 50 minimum, ce qui fait un passage de 10 à 12 minutes, « l’équivalent de trois chansons » compte tenu de notre entrée en scène par la salle où nous invitons le public à faire la Chenille.
 
Quand vous entrez sur scène après l'entracte et commencez à créer la chenille, on sent que le public retrouve sa jeunesse et oublie tous ses soucis un instant. Est-ce que vous pensez qu'un concentré de Bande à Basile devrait être en vente dans toutes les bonnes pharmacies? Vous rendez-vous compte du bien que vous procurez au public?

Michel : Nous pensons que la Bande à Basile, comme tout bon médicament, devrait être remboursée par la sécurité sociale! :)

La Bande à Basile - © photo Julien Reynaud DR

L'année prochaine, on vous retrouve sur la tournée « Age Tendre et Têtes de Bois »... On suppose que «La Chenille» va rester et les «Chansons Françaises» aussi. Mais peut-on espérer entendre «On va faire la Java»?

Michel : Les nouveaux titres, mise à part « la Chenille », n’ont pas encore été décidés. Nous avons deux medleys comme « Chantez Français, Dansez Français » et  un autre réunissant les meilleures chansons de Charles Trenet «super entraînantes», ainsi que « On va Faire la Java » le succès enregistré en compagnie d’André Verchuren et qui est resté 5 mois au top 50.
 
Tous vos tubes ont été remixés au début des années 2000. Qu'en pensez-vous? Préférez-vous les enregistrements originaux ou les remixes?

Michel : Pour la scène, les remixes sont beaucoup plus efficaces notamment au niveau du son. A l’écoute d’un vinyle ou d’un CD, les choses sont parfois discutables. Nombre de versions originales ont une magie que l’on ne pourra jamais reproduire. C’est le paradoxe entre la perfection technique actuelle et les enregistrements d’autrefois moins performants mais plus humains et possédant une âme.
 
Avez-vous en projet de rentrer en studio pour enregistrer de nouvelles chansons?

Michel : L’idée est dans l’air...
 
Avec quel artiste aimeriez-vous travailler?

Michel : Nous n’avons pas de sélection précise et restons ouverts à tous les styles musicaux. Mais nous avons eu un coup de cœur pour tous les artistes de la tournée « Age Tendre et Têtes de Bois » saison 4. C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que nous nous sommes quittés à Reims lors de «la dernière», sachant que certains avaient terminé leur contrat.
 
Si on vous posait la question stupide suivante : Vous partez sur une île déserte, vous ne pouvez emporter qu'une seule chanson avec vous, que répondriez-vous?

Michel : « La Mer » de Charles Trenet. :)

Propos recueillis par IdolesMag le 30 janvier 2010

-> http://www.michelquereuil.fr/
-> http://www.labandeabasile.fr/

Tournée Age Tendre et Têtes de Bois saison 5-> Retrouvez la bande à Basile en concert près de chez vous sur la tournée "Age Tendre et Têtes de Bois" saison 5

 

 









+ d'interviews
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut