Interview de Klervia

Propos recueillis par IdolesMag le 16/04/2010.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Klervia, album Under the surface - © photo Bruno Gaspérini DR

Klervia est née à Brest et a passé toute son enfance dans sa chère Bretagne. Elle habite aujourd'hui à Paris et est passionnée par la musique depuis toujours. Elle joue de la guitare et du piano.
Son premier album « Under the Surface » est sorti le 5 novembre 2009 sous son propre label, « Silent Siren Records », en digital et en édition physique.
Toute l'équipe d'IdolesMag a beaucoup aimé l'univers particulier de Klervia, un univers où ses racines celtes se marient à merveille avec la pop, le rock et la folk. Klervia écrit ses propres textes, ce qui en fait des chansons très personnelles. Dans ses chansons, Klervia nous emmène tour à tour dans les pages de sa vie... Dernière chose, Axelle Red aime beaucoup ses chansons!

Interview d'une artiste complète qui méritait bien sa place dans les « Idoles de Demain ».

IdolesMag: Tu es Bretonne, quels souvenirs gardes-tu de ton enfance et de ton adolescence en Bretagne ?

Klervia: Tous les souvenirs d’enfance, l’école, les amis, les premières sorties, la musique…
J’y ai vécu jusqu’à l’âge de 18 ans.
La Bretagne représente mes racines. Je suis très influencée par la musique celtique et je joue d’ailleurs des traditionnels irlandais ou écossais en concert.

Depuis quand as-tu eu envie de faire de la chanson ton métier ?

Depuis toujours j’ai voulu être chanteuse, je ne me suis jamais imaginé faire autre chose.
J’ai passé le cap de l’écriture un peu plus tard après la découverte de l’album de Fiona Apple ‘Tidal’ qui a été un véritable déclic.

Tu vis maintenant à Paris, est-ce que la Bretagne te manque ?

Oui bien sûr. Je me sens beaucoup plus bretonne que parisienne.
J’y ai toujours ma famille et des amis. J’y retourne souvent. 

Tu as un univers plutôt pop-folk, mais quelles sont tes influences musicales ?
 
Principalement des songwriters anglosaxons comme Fiona Apple, Alanis Morissette ou Damien Rice.

Klervia - © photo Bruno Gaspérini DR

Tu es Auteur-compositeur-interprète, tu écris en français et en anglais, d'où te viennent tes inspirations ? Et comment écris-tu tes chansons ?

Mes chansons sont autobiographiques. Chacune d’entre elle représente un moment de ma vie.
Je les écris seule, lorsque je ressens le besoin d’exprimer mes émotions à travers la musique.
Je prends alors une guitare ou un piano et je me laisse aller, les mots et la mélodie viennent naturellement.

Tu es passée sur Europe 2 TV dans l'émission «in live with ...Axelle Red», est-ce que c'est Axelle qui t'a choisie pour son émission ? Comment s'est passée ta rencontre avec Axelle Red ?

Ce n’est pas Axelle qui a choisi les artistes qui ont joué lors de cette émission mais cette rencontre a été une très belle expérience. D’autant plus qu’elle a été touchée par ma chanson ‘Ici et maintenant’ que j’ai interprété ce jour-là et que ses avis étaient très positifs. Çà fait plaisir d’être encouragée avec une artiste confirmée avec une si belle carrière.
 
Tu as terminé deuxième lors de l'oxford music tour. Cette deuxième place a été récompensée par un concert à la Boule Noire, raconte nous un peu comment s'est passé ce concert ?
 
Lors de ce concert j’ai joué aux côtés de Rafale et Jena Lee, les 2 autres gagnants.
Nous avions tous les 3 des styles radicalement différents ce qui était d’autant plus intéressant.
C’était la première fois que je jouais dans une grande salle, c’était donc difficile d’autant que j’étais la première à passer mais ça reste un très bon souvenir.

Klervia - © photo Bruno Gaspérini DR

Tu joues de la guitare, quand as-tu commencé à jouer de cet instrument ?

J’ai commencé à en jouer à l’adolescence. J’ai appris en autodidacte et ai commencé à jouer les Beatles ou Les Cranberries. Je m’en sers principalement pour composer ou m’accompagner. Après l’écriture je confie les chansons à Gueleran et Flew afin qu’ils travaillent les arrangements guitare.
 
Joues-tu d'un autre instrument, et si oui duquel ?

Oui, je joue du piano. J’ai étudié le piano classique pendant plus de 10 ans.
Je joue d’ailleurs plusieurs chansons sur scène seule au piano.

Sur scène, tu es en formation acoustique, est-ce que tu as besoin de cette ambiance intimiste où est-ce que tu pourrais envisager de jouer avec une formation plus importante ?
 
Mes chansons sont très personnelles. C’est pourquoi j’ai besoin d’une ambiance intimiste pour les interpréter. Nous sommes généralement 3 ou 4 sur scène (2 guitares et des percussions). Après, les émotions ne sont pas les mêmes que ce soit dans une grande salle, ou dans un bar en guitare/voix. D'un point de vue purement scénique, l'énergie véhiculée lors d'un gros concert impose d'avoir un son plus plein, en faisant intervenir une section rythmique plus importante, par exemple simplement basse/batterie.

Peux-tu nous parler de ton album « Under the Surface » sorti en téléchargement légal le 5 novembre 2009 ?

Nous avons travaillé sur cet album pendant plus de 2 ans en enregistrant en home studio ce qui nous laissait libre de prendre notre temps.
Au début on avait juste l’intention d’enregistrer quelques chansons afin de garder une trace des chansons qu’on jouait sur scène et finalement étant donné le nombre de chansons enregistrées, on a décidé d’en faire un album.
Il comporte 14 titres dont certains font partie des premières chansons que j’ai écrites.
Flew qui m’accompagne à la guitare sur scène a réalisé, enregistré et mixé l’album. Il s’est beaucoup investi. Gueleran également a joué la guitare et Berno les percussions et l’harmonica.
 
Quel est le dernier CD que tu as acheté (ou téléchargé légalement) ?

Le dernier album de Nerina Pallot que j’ai commandé sur son site car il n’est pas encore sorti en France. C’est une excellente songwriter anglaise malheureusement pas très connue ici.
Avec Flew, nous avons d’ailleurs filmé une reprise de son single « Real Late Starter » que nous avons postée sur youtube.
 
Quel est le dernier concert que tu es allé voir ?

Le concert privé de revolver dans les locaux de EMI. Je ne les avais jamais vu en live et ça a été une vraie belle surprise.

Klervia - © photo Bruno Gaspérini DR

Quels sont tes projets pour 2010 ?

Nous travaillons actuellement sur le clip de « Under the Surface » et ça prend du temps de réaliser un clip dont nous pouvons être fiers et ce avec peu de moyens.
Je vais également continuer à défendre cet album sur scène.
 
Nous arrivons presque au terme de cette interview, y a-t-il une question à laquelle tu aurais aimé répondre et que nous ne t'avons pas posée ? Si oui, laquelle?
 
Je ne vois pas.
Merci en tout cas de m’avoir offert cette opportunité de m’exprimer.…

Une dernière question (c'est la minute promo) : Que dirais-tu à nos lecteurs pour leur donner envie de télécharger légalement ton album « Under the surface » ?
 
Ils peuvent également se procurer l’album physique sur mon myspace.
Nous avons beaucoup travaillé sur le livret (qui contient 16 pages et autant de photos) avec Bruno Gaspérini un excellent photographe qui réalise également notre premier clip.
Déjà je leur dirai d’écouter quelques morceaux sur internet et de voir si ils sont touchés par mon univers. Si oui n’hésitez pas à venir nous découvrir sur scène.

Propos recueillis par IdolesMag le 16 avril 2010.

-> www.myspace.com/klervia









+ d'interviews d'idoles de demain
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut