Biographie de Juliette

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag et/ou Dehmar SARL.






Juliette de son vrai nom Juliette Noureddine, est une chanteuse, auteur et compositrice française, née le 25 septembre 1962 à Paris.

Après avoir passé son adolescence dans une institution religieuse, puis après s'être essayée à la faculté de lettres, puis de musicologie, elle se produit dans les bars et les restaurants toulousains comme pianiste, interprétant Jacques Brel ou Édith Piaf.

En 1985, puis en 1986, elle est présente aux Découvertes du "Printemps de Bourges".

En 1987, Juliette sort en auto-production, un live enregistré en public au Théâtre des Mazades à Toulouse en 1986

En 1989, elle fait la première partie de Gilbert Laffaille au "Printemps de Bourges".

En 1990, elle obtient le "Grand prix de la chanson française" à Sarrebruck. Après une tournée en Allemagne, elle fait la première partie de Jean Guidoni en 1990. C'est à cette occasion qu'elle rencontre Pierre Philippe.

En 1991, elle sort l'album live "¿Que tal?" (enregistré en public au Théâtre d'Ivry, 1991) (Lames - Le P'tit Non - interlude - Quand on vous aime comme ça - Sur l'oreiller - Le Remords - Minoiselle - interlude - Les Romanichels - Abhu Newes - interlude - Poison - interlude - Sentimental Bourreau - interlude - ¿Qué tal? - interlude - L'Homme à la moto - La Barcelone. En 1991, elle obtient le "Prix du Jury et du Public" au Tremplin de la chanson des Hauts-de-Seine

En 1993, elle sort l'album "Irrésistible" (Irrésistible - Le rosier jaune - La baraque aux innocents - Monocle et col dur - Sur l'oreiller - Les lanciers du Bengale - Jeu de massacre - Petits métiers - Manèges - Poisons - Monsieur Vénus

En 1995, elle sort l'album live "Juliette chante aux Halles" (enregistré en public à l'Auditorium du Forum des Halles à Paris, décembre 1994) (Irrésistible - Présentation - ¿Qué Tal? - Présentation - Les lanciers du Bengale - Papier buvard - La géante - Manèges - Présentation - Petits métiers - Monocle et col dur - Monsieur Vénus - Présentation - Tout est bon dans le cochon - Du gris - Rossignol de mes amours)

En 1996, Juliette sort l'album "Rimes féminines" (Rimes féminines - L'amour en pointillé - La petite fille au piano - Heureuse - La géante - Revue de détail - Berceuse pour Carlitos - La belle abbesse - Consorama - Tueuses - Remontrances - I'm still here (tenir) - Oraison - Un ange passe)

En 1997, elle obtient la victoire de la "Révélation Féminine de l'Année" aux Victoires de la musique

En 1998, elle sort l'album live "Deux pianos" (enregistré en public salle Gaveau à Paris, décembre 1997) (Papier buvard - Tout fout l'camp - Tout est bon dans l'cochon - Berceuse pour Carlitos - Un monsieur me suit dans la rue - Les timides - La belle abbesse - La Joconde - La ballade d'Éole)

En 1998, elle sort l'album "Assassins sans couteaux (Assassins sans couteaux - La pagode du cheval blanc - Moi, j'me tache - L'Étoile rouge - Mayerling - Lucy - La ballade d'Éole - C'est l'hiver - Les yeux d'or - Le prince des amphores - Francisco Alegre)

En 1999, Juliette se produit pour la première fois à l'Olympia pendant six jours.

En 2001, Juliette chante "La complainte des filles de joie" de Georges Brassens, sur l'album "Les oiseaux de passage" (Mercury)

En 2002, Juliette sort l'album "Le Festin de Juliette" (L'éternel féminin - Impatience - Garçon manqué - Retour à la nature - Mode d'emploi - Il n'est pas de plaisir superflu - La paresse - Tous les morts sont ivres - Un ragga abscons - Le dernier mot - Le festin de Juliette). En 2002, Juliette joue dans le film "Carnages" de Delphine Gleize

En 2003, Juliette écrit la chanon "J'aime pas l'amour" pour Olivia Ruiz (Polydor). En 2003, elle joue dans "L'Année de mes sept ans" de Irène Jouannet

En 2004, Juliette sort la compilation double CD "Ma vie, mon oeuvre (vol. 1), 20 ans, 20 chansons" (CD 1 : Garçon manqué - Irrésistible - Sur l'oreiller - Les yeux d'or - Lucy - La chanson d'Abhu-Newes - Retour à la nature -. Les souvenirs - Berceuse pour Carlitos - Les lanciers du Bengale - ¿Que tal? - Les jours de pluie - Petits métiers - Tout est bon dans le cochon - Assassins sans couteaux - L'étoile rouge - Rimes féminines /   
CD 2 : Le festin de Juliette (accompagnée par l'orchestre Lamoureux) - La vierge Éponine (accompagnée par l'orchestre Lamoureux, reprise d'une chanson des Frères Jacques) - Les loups sont entrés dans Paris)

En 2005, elle sort l'album "Mutatis mutandis" (Le Sort De Circe - Les Garçons De Mon Quartier - Maudite Clochette! - Le Congrès Des Cherubins - Il S'Est Passé Quelque Chose - Une Lettre Oubliée - L'Ivresse D'Abhu-Nawas - La Braise - Mémère Dans Les Orties - Franciscae Meae Laudes - Fantaisie Heroïque). En 2005, Juliette écrit "La petite Voleuse" pour l'album d'Olivia Ruiz "La Femme Chocolat" (Polydor). En 2005, Juliette chante en duo avec Nicolas Bacchus "Enquête Préliminaire" sur l'album "A Table" (chansons bleues ou à poing)

En 2006, elle obtient la victoire de l'"Artiste Interprète Féminine" au Victoires de la Musique

En 2007, Juliette chante "Paroles en l'air et pas perdus" sur l'album "Plein du monde" de Bratsch (EMI).

Entre 2004 et 2007, elle a animé, chaque samedi, une émission de radio sur France Musique, "Juliette ou la Clef des sons" dans laquelle elle présentait un choix de musiques éclectique et subjectif.

En 2008, Juliette sort l'album "Bijoux & babioles" (A Voix Basse - Tu Ronfles! - Lapins! - Petite Messe Solennelle - La Boîte En Fer Blanc - Chanson, Con! - Casseroles & Faussets - Aller Sans Retour - Tyrolienne Haineuse - La Jeune Fille Ou Le Tigre? - Fina Estampa). En 2008, Juliette interprète avec Alexandre Tharaud "Je te veux", "Chez le docteur", "J'avais un ami" et "La diva de l'empire". Toujours en 2008, Juliette fait un duo avec Salvatore Adamo "Un air en fa mineur" sur l'album "Le bal des gens biens" de Salvatore Adamo. En 2008, Juliette joue dans "Le Rescapé de l'hippocampe" de Julien Lecat.

En 2009, Juliette interprète un reprise de l' L'hélicon de Boby Lapointe sur l'album du groupe strasbourgeois Weepers Circus. Toujours en 2009, elle interprète "On n'est pas là pour se faire engueuler" sur l'album hommage à Boris Vian "La Complainte du progrès"

En 2010, elle assure la direction artistique avec la complicité d'Alain Cluzeau à la réalisation de l'album "Vacarme" (Kiui Prod) de Manu Galure. En 2010, elle joue dans "Une vie pour une autre" (Episode 10 de Profilage) (série télévisée de Christophe Lamotte)

Le 10 janvier 2011, Juliette sort l'album "No Parano" (La lueur dans l'oeil - Un petit vélo rouillé - Dans ma rue - Madrigal moderne - Une chose pareille - Rhum-Pomme - Rue Roger Salengro - La chanson de Déa - ¿ Que Tal ? - Les dessous chics - «The» Single - Volver)









+ de biographies
Inscris toi à la newsletter

A l'affiche

Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut