Biographie de Julien Clerc

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.






Julien Clerc, de son vrai nom Paul-Alain Leclerc, est un chanteur français, né le 4 octobre 1947 à Paris.

En 1968, Julien Clerc sort son premier album éponyme (Yann et les dauphins - Les Vendredis - La Petite Sorcière malade - Le Delta - Sur tes pas - Ivanovich - La Tarentelle - L'Amour en chantier - Jivaro Song - Julien - La Cavalerie)

En 1969, Julien Clerc joue dans le comédie musicale "Hair".

En 1970, il sort l'album "Des jours entiers à t'aimer" (Des jours entiers à t'aimer - Bourg-la-Reine - Si tu reviens - Faillite - La Californie - Zucayan - Quatre heures du matin - Carthage - Les Menhirs - Des larmes sucrées - La Veuve de Joe Stan Murray). Il sort l'album live "Olympia '70".

En 1971, il sort l'album "Julien Clerc" (Ce n'est rien - Adelita - La Fée qui rend les filles belles - Les Tout Petits Détails - L'éléphant est déjà vieux - La Fille de la véranda - Niagara - Et surtout - Rolo le Baroudeur - Chanson pour Mémère - Coeur-de-Dieu - Les Enfants et les Fifres)

En 1972, il sort l'album "Liberté, Égalité, Fraternité... ou la Mort" (Si on chantait - Le Canon de la Nation - Sertão - Elle a au fond des yeux - C'est la Terre - Des mots d'ailleurs - Jouez violons, sonnez crécelles - La Longue Épine - Londonderry - Laisse le monde - Le Patineur - Le Marteau)

En 1973, Julien Clerc sort l'album "ça fait pleurer le bon dieu (Introduction - Heureux le marin qui nage - Le Secret de l'amour - Je sais que c'est elle - Bec de lièvre - Radeau de pierre - Poissons morts - Ce n'est pas - Ça fait pleurer le bon Dieu - Cécile - Vous). Il sort un double album enregistré à l'Olympia.

En 1974, il sort l'album "Terre de France" (Terre de France - Le Piano éléphant - C'est une Andalouse - Les Boucles de Garonne - Lune, Lune - Le Ciel tatoué - Danses-y - Sans toi - Le Directeur du grand hôtel - Bateau presse, capitaine pas bon - Le Petit Animal - Le Maître du palais)

En 1975, il sort l'album "N°7" (Souffrir par toi n'est pas souffrir - Prends ton coeur par la main - Une journée pour rien - Dors bien - Les Cafards - This Melody - Bien longtemps après - Je voyage - Elle voulait qu'on l'appelle Venise - Juste comme un enfant)

En 1976, Julien Clerc sort l'album "À mon âge et à l'heure qu'il est" (Black-out (Faire l'amour ici) - Le Coeur trop grand pour moi - Je suis mal - À mon âge et à l'heure qu'il est - Aujourd'hui rien n'est normal - Les Jours de joie - Amis - À la fin je pleure - Romina - J'aime ton corps)

En 1977, il sort un triple album live "Enregistrement public au Palais des Sports".

En 1978, il sort l'album "Jaloux" (Je dors avec elle - Jaloux de tout - Les Amours sans larmes - Pièce bleue (instrumental) - Travailler c'est trop dur - Ma préférence - Macumba - Dans mon cirage - Le Coeur nu - J'ai eu trente ans)

En 1980, il sort l'album "Clerc Julien" (Bibliothèque Mazarine - Cette personne - La Femme boréale - Les Oiseaux dans les arbres - Tu me manques - Ma dou dou - Je t'aime tant - Confidences - Tout en vous m'enchaîne - Quand je joue)

En 1980, il sort l'album "Sans entracte" (Jungle Queen - Les Mots qui dansent - Week-end - Belinda - La Quête - Elle faisait la, la, la - Mangos - Le Crooner de l'an 2000 - L'Assassin assassiné)

En 1981, il sort l'album live "Vendredi 13", un double 33 tours enregistré à Lyon.

En 1982, il sort l'album "Femmes, Indiscrétion, Blasphème" (Femmes je vous aime - Cabane micro - Moi j'te connais comme si je t'avais défaite - À son cou à ses genoux - Je vous écris du fond de ma ville - Indiscrétion - Lili voulait aller danser - Hiver 81 - Quelle heure reste-il Marquise ? - Blasphème)

En 1983, il sort l'album live "Pantin 1983".

En 1984, Julien Clerc sort l'album "Aime-moi" (La Fille aux bas nylon - Mélissa - Amour consolation - Angela - Y'a plus de rock au Tennessee - Respire - Aime-moi - Bambou Bar - Tant d'amour - To Be or Not to Be Bop)

En 1987, il sort l'album "Les Aventures à l'eau" (Mon ange - L'Enfant au walkman - Sexy - Blonde et en colère - Avoir quinze ans - Barbare - Hélène - Les Robots qui dansent - Style Ming - Pour qui tu t'prends ? - Appel urgent - Les Aventures à l'eau)

En 1988, il sort l'album live "Pour les fous d'hier et d'aujourd'hui"

En 1990, il sort l'album "Fais-moi une place" (Le Verrou - Échafaudages - Avisos - Gare à la casse - Fille du feu - Foutu - Fais-moi une place - Petits Pois Lardons - Le Chiendent - Petit Joseph - Nouveau Big Bang - Le Verrou (reprise))

En 1991, il sort l'album live "Amours secrètes... Passion publique"

En 1992, il sort l'album "Utile" (New Virginia - Noé - Ballade en blanc - Charpie de Chapka (Chanson pour mon grand-père) - Seule au monde - Coquetier bleu - Utile - Free-Demo - Amazone, à la vie - Toi, tu me plais - La belle est arrivée)

En 1994, il sort l'album live "Olympia intégral 94"

En 1997, il sort l'album "Julien" (C'est mon espoir - Carabat - Elle danse ailleurs - Au bout du monde - Star de l'entracte - On peut rêver - Blues indigo - Les Séparés (sur un texte de Marceline Desbordes-Valmore, poétesse du XIXe siècle) - Assez... Assez - Le Prochain Train - Quand femme rêve - Le Phare des vagabondes)

En 1997, il fête ses cinquante ans sur scène avec Marc Lavoine, Alain Souchon, Françoise Hardy, Maurane et Pascal Obispo. Il en sera tiré un disque intitulé "Le 4 octobre".

En 2000, Julien Clerc sort un album avec plusieurs textes signés Carla Bruni "Si j'étais elle" (Si j'étais elle - Aussi vivant - J'oublie - Se contenter d'ici-bas - Tu t'es en allée - On serait seuls au monde - Quelques mots en ton nom (en duo avec Assia) - Silence caresse - Je l'aime comme je respire - L'Horizon chimérique - Désobéissante - Va-t'en de moi (Virgilio et Homero Esposito - Adaptation Étienne Roda-Gil))

En 2002, à la suite d'un reportage en Afrique, il cède les droits de son titre "Partir" au profit de l'UNHCR, dont il est nommé ambassadeur de bonne volonté en 2003. Il sort l'album l'album live "Julien déménage" électrique & acoustique, un double CD enregistré au Bataclan et au Zénith de Paris.

En 2003, il sort l'album "Studio" (Une fille d'enfer - Jour de brouillard - Qu'est-ce-que tu crois ? - Laisse faire la musique et danse - Tu viens dans ma tête - Avant qu'on aille au fond des choses - De quoi a-t-elle l'air ce soir ? - Mené par le bout du nez - Obsession - Les vagues - Volons vers la lune en duo avec Véronique Sanson - Le bal des adieux - Pour te plaire)

En 2005, il sort l'album "Double Enfance" (Une vie de rien - Rio Negro - Double Enfance - Réfugié - Quel jeu elle joue ? - Marie-Louise - Rester - Place Clichy - Docteur - Donne-moi de tes nouvelles - Ma sirène)

En 2008, Julien Clerc sort l'album "Où s'en vont les avions ?" (La Jupe en laine - Restons amants - Où s'en vont les avions ? - Sous sa grande ombrelle - Apprendre à lire - Une petite fée - Frère, elle n'en avait pas - Souvenez-vous - Forcément - La Rue Blanche, le Petit Matin bleu - Déranger les pierres - Dormez - Toboggan - Le Juge et la Blonde). Cette même année, Julien est parrain du Téléthon 2008.

En 2009, il sort l'album live "Tour 09"

En 2012, Julien Clerc sera de retour sur scène pour une série de concerts "Julien Clerc Symphonique". Un spectacle inédit dans lequel il revisitera ses grands standards, ainsi que ses nouvelles chansons, réorchestrés spécialement pour être accompagnés par un orchestre symphonique.









+ de biographies
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut