Biographie de Daniel Darc

© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag et/ou Dehmar SARL.






Daniel Darc, de son vrai nom Daniel Rozoum est un chanteur français, né le 20 mai 1959 à Paris

En 1978, alors qu'il est élève au Lycée Balzac à Paris, Daniel Darc rejoint le groupe Taxi Girl (dont le titre principal est "Cherchez le garçon"), fondé par Mirwais Stass (guitares), Laurent Sinclair (claviers), Stéphane Erard (bassiste) et Pierre Wolfsohn (batteur). Alexis Quinlin deviendra le manager du groupe.

Après la fin de Taxi Girl en 1986, il poursuit une carrière solo. Il apparaît dans quelques films dans son propre rôle : "Les Enfants de la Blank" ou "Le Garçon sauvage" de Marc Dufaud.

En 1987, Daniel Darc sort son premier album solo "Sous influence divine" (Sous Influence Divine - Pars Sans Te Retourner - L'Amour Est Là Pour Rester - Juste Toi Et Moi - Ce Qu'il Y A Dans Tes Yeux - Le Seul Garçon Sur  Terre - Toutes Les Filles Sont Parties - Comment Te Dire Adieu ?). Cet album est réalisé par Jacno.

En 1988, il sort avec Bill Pritchard l'album "Parce que" (Aimer A Nouveau - Lydia - Seras-Tu Encore Là ? - Pigalle On A Tuesday Is Charming - We Were Lovers - Rien De Toi - Pauvre Petite - Je Rêve Encore De Toi - Catherine - D'autres Corps - Comment Te Dire Adieu ? - Parce Que). Toujours en 1988, Daniel Darc enregistre "La Ville", single produit par Etienne Daho.

En 1993, Daniel Darc reprend la chanson "Les Champs-Elysées" sur l'album hommage "L’Équipe à Jojo - Les chansons de Joe Dassin".

En 1994, Daniel Darc sort "Nijinsky" (Nijinsky - Sur la route - Tournez, tournez - Toujours l'hiver - Pitchipoi Hotel - Haute surveillance -...Encore jusqu'au jour - Il y a des moments - Brussel Serenade - Le feu follet - Nijinsky (version clown de Dieu))

En 1997, il écrit "Las, dans le ciel" et "Ne laisse pas le jour" pour l'album de Marie-France.

En 1998, Daniel Darc sort "18/12" avec 19 Torsions

En 2002, il écrit "Ghost" pour l'album "Platinum Deadstar" de Brent.

En 2003, sort "Le Meilleur de Daniel Darc" (Cherchez Le Garçon (Taxi Girl) - Aussi Belle Qu'Une Balle (Taxi Girl) - Paris (Taxi Girl) - Je Suis Déjà Parti (Taxi Girl) - La Ville - Nijinski (Version Clown De Dieu) - Les Champs-Elysées - 18/12 - Il Y A Des Moments - Aimer à Nouveau - Comment Te Dire Adieu - Joyeux Non-Anniversaire - Tournez, Tournez - Le Seul Garçon Sur Terre - She'S So Untouchable - Pars Sans Te Retourner - Toutes Les Filles Sont Parties - Ce Qu'Il Y A Dans Tes Yeux - Le Feu Follet)

En 2004, Daniel Darc sort l'album "Crève-coeur" (La Pluie Qui Tombe - La Main Au Coeur - Rouge Rose - Elégie #2 - Inutile Et Hors D'Usage - Je Me Souviens, Je Me Rappelle - Un Peu C'Est Tout - Mes Amis Tour A Tour - Si Tu Vas Là-Bas - Et Quel Crime? - Jamais, Jamais - Psaume 23). L'album gagne la victoire de la musique catégorie Album Révélation. Il entame une tournée avec un groupe formé et orchestré par Frédéric Lo. En 2004, il chante sur le titre "Jeunesse éternelle" du groupe Operation S.

En 2005, il reprend "She's so untouchable" de Johnny Thunders avec The Weird Sins sur l'album hommage "Tribute to Johnny Thunders". Il reprend aussi "Rondeau" de Nino Ferrer sur l'album hommage "On dirait Nino". Toujours en 2005, il chante en duo "Pauvre garçon" avec Cali sur l'album "Menteur" et "Comme des papillons" avec Buzy sur l'album "Borderlove".

En 2006, il écrit et chante en duo "Comme disait l'ami Johnny Rotten" sur l'album "Mauvaise étoile" de Patrick Eudeline. Il écrit un texte pour Tchéky Karyo sur "Ce lien qui nous unit". Il écrit le single "Coeur Sacré" pour Thierry Amiel. Toujours en 2006, il écrit "ça ne sert à rien d'aimer" pour l'album "Je ne mâche pas mes mots", d'Élisa Tovati.

Début 2007, il participe à la tournée "Les Aventuriers d'un autre Monde" avec Jean-Louis Aubert, Alain Bashung, Cali, Richard Kolinka et Raphael. Il écrit pour l'album "Psychédélices" d'Alizée.

En 2008, il sort "Amours suprêmes" (Les Remords - J'Irai Au Paradis - L.U.V. - Un An Et Un Jour - la Seule Fille Sur Terre - ça Ne Sert A Rien - Amour Suprême - La Vie Est Mortelle - Serais-Je Perdu - Environ)
Il fait un duo avec Frédéric Lo sur une reprise de "Promesses" d'Étienne Daho sur l'album hommage "Tombés pour Daho". Il fait un duo avec Berry sur la reprise de la chanson d'hélène sur la réédition de l'album "Mademoiselle". Il interprète en duo avec Superbus une reprise du tube de Taxi Girl "Cherchez le garçon" sur le plateau de Tarata.

En 2009, il chante une reprise de "O Caroline" sur l'album "Around Robert Wyatt" de l' ONJ (Orchestre National de Jazz). Il chante en duo sur "Ne plus y penser" avec Asyl sur l'album "Brûle, brûle, brûle". Il est en duo sur "La Romance des Cruels" avec Nosfell sur l'album "Nosfell". Toujours en 2009, il fait une reprise de "Pas pour moi" de Boris Vian sur l'album hommage "On n'est pas là pour se faire engueuler".









+ de biographies
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut