Renaud, Et s’il n’en reste qu’un

27-09-2011 - 11:13.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Renaud, Et s'il n'en reste qu'un... de Alain Wodrascka

Alain Wodrascka publie, avec le concours de David Séchan et Hugues Aufray, « Renaud, Et s’il n’en reste qu’un » aux Éditions Hugo & Cie, paru le 29 septembre.

Alain Wodrascka invite le lecteur à faire un long voyage au cœur de l’œuvre de Renaud au travers de ce beau livre de 160 pages. Décrié par les uns, adulé par les autres, Renaud est probablement l’une des figures les plus emblématiques de la chanson française.

Qu’on l’aime ou non, force est de constater qu’il a réussi à imposer son style album après album, année après année. Tour à tour tendres (« Mistral gagnant », « En Cloque », …), sociales (« Hexagone », « La mère à Titi », « Dans mon HLM »,…) ou ancrées dans notre société (« Manhattan-Kabboul », « Hexagone »,…), les chansons de Renaud se sont inscrites dans la mémoire collective. Il est un des rares auteurs à être devenu une référence de son vivant. Renaud est un artiste complet, il a également marqué les esprits au cinéma, dans « Germinal », notamment.

Alain Wodrascka retrace ici parallèlement la vie de l’homme et de l’artiste, de sa naissance à Montrouge, Porte d’Orléans à aujourd’hui, en passant par la venue au monde de Lolita. « Son père lui a légué le souffle de la création et sa mère l’art de la mettre en scène », dit l’auteur… Il met en lumière avec justesse les zones d’ombre du chemin de Renaud, parfois sinueux et un peu tortueux, sans jamais tomber dans le facile racolage de bas étages.

Le récit est ponctué de nombreuses anecdotes et textes de chansons de l’artiste. Il est étayé par des articles de presse et interviews toutes périodes confondues et est agrémenté de magnifiques photos, pour certaines d’ailleurs totalement inédites, provenant d’archives ou même de la collection personnelle de Renaud.

L’ouvrage est préfacé par Hugues Aufray, ami de toujours, et une discographie détaillée et chronologique attend le lecteur à la fin du livre.

Alain Wodrascka brosse ici le portrait de Renaud. La tâche était ardue, tant le personnage est complexe. On découvre au fil des pages un artiste parfois râleur, parfois énervé, mais touchant. L’auteur de « Mistral gagnant » est aussi celui de « Miss Maggie », et c’est ce qui fait toute la personnalité de Renaud, un titi pas comme les autres…









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut