Nicolas Peyrac, Monterey

25-09-2011 - 09:56.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Nicolas Peyrac, Monterey

Le nouvel album de Nicolas Peyrac, « Monterey », est dans les bacs depuis le 12 septembre dernier. Ce triptyque est composé d’un premier CD de 14 nouvelles chansons, « Monterey », un second en comprenant 10 parmi les emblématiques, « Di(X) versions », et un DVD contenant un documentaire exclusif de 48 minutes sous forme d’interview, « Du Golden Gate à Monterey » et d’images exclusives.

Après quelques années passées sur les bancs de la fac de médecine, c’est en 1975 que Nicolas Peyrac débute sa carrière solo, après avoir écrit pour Marie Laforêt notamment. Il explose avec  des chansons comme « So far away from L.A. » ou « Et mon père ». Très vite le public craque pour son timbre si particulier et ses chansons poétiques. Pendant 36 ans, Nicolas Peyrac aura été d’une précision absolue. Jamais plus de 3 ou 4 ans ne se sont écoulés avant la sortie d’un nouveau disque.

Et voici donc son 18ème album, « Monterey », un album concept qui se décline en trois volets. C’est au studio du Bras d’or, à Boulogne (Pas-de-Calais), que Nicolas Peyrac a voulu l’enregistrer, un studio où il se sent « comme à la maison ». Il y avait d’ailleurs déjà fait escale par le passé, en 1998 et 2005. L’opus a été enregistré en trois semaines seulement. En effet, Nicolas a voulu enregistrer dans les conditions du direct, dans les conditions de la scène. Et c’est cette prise de son qui rend certainement cet opus si vivant. On y ressent l’ambiance particulière de la scène. D’ailleurs, il s’est entouré de Fabrice et Christophe Gratien,  Marc Davidovits et Eric Paque, les musiciens qui l’accompagnent sur scène depuis un peu plus de dix ans maintenant. Une belle complicité les unit, on l’entend. C’est à Bruno Dupont qu’a été confié le mixage. Les deux premiers volets du triptyque sont donc deux CD audio comprenant, pour le premier, « Monterey », 14 nouvelles chansons, et pour le second, « Di(X) versions », 10 titres emblématiques du répertoire de Nicolas Peyrac. Notez que ces anciens titres ont été réenregistrés dans les mêmes conditions que les nouveaux, ce qui donne une vraie cohérence à l’album. Le troisième volet, un DVD, comprend une interview exclusive de l’artiste.

Inutile de disserter sur les « So far away from L.A. », « Et mon père » ou « Je pars » (pas de trace de « J’avance », dommage). Ces chansons de toujours font partie de l’histoire de la chanson française. Mais certaines nouvelles méritent qu’on leur prête une attention toute particulière. La chanson titre de l’opus, « Monterey » sonne comme un écho à « So far away… » et est tout simplement superbe. Sublime aussi « Vis ta vie » qui électrise, ou « Comme si » qui donne une jolie conclusion au premier album.

Ce nouvel album de Nicolas Peyrac se fait tour à tour plus acoustique, plus électrique ou même parfois un peu jazzy. Il sonne comme un petit concentré de vie en chansons, de 75 à 2011. Un opus vivant, un brin nostalgique mais résolument actuel. Il le présentera sur la scène de l’Européen à Paris le 30 janvier prochain.









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut