Paroles de Dick Annegarn

20-07-2011 - 08:14.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

Dick Annegarn, Paroles - Le Mot et Le Reste

Belle idée que ce recueil de « Paroles » de Dick Annegarn, aux Éditions « Le mot et le Reste ».

La parole de Dick Annegarn est brute. Souvent, il invente des mots, comme le faisait Rimbaud. Ses néologismes, toujours à propos, font d'ailleurs partie intégrante de son oeuvre. Comme il le dit lui-même, « Je pratique, j'écris le Français parlé ».

Né aux Pays-Bas, Dick Annegarn se définit comme un « Nolandais ». Il passe une bonne partie de sa jeunesse en Belgique avant de partir s'installer à Paris. C'est là qu'il rencontre Jacques Bedos, alors Directeur Artistique chez Polydor. Annegarn lui présente ses chansons, Bedos lui dit « On va voir ». Dick lui explique alors qu'il doit repartir pour Bruxelles dans les trois jours, donc, il lui signe un contrat ou non. Un coup de bluff qui lui offrira son premier contrat dans une maison de disques. La suite, on la connaît, ou presque.

Les premières pages de cet ouvrage retracent la vie et la carrière de Dick Annegarn. N'allez pas penser qu'il s'agit d'une biographie, pas du tout. Il s'agit plutôt d'un survol du parcours de Dick Annegarn fait par Olivier Bailly, et commenté par le principal intéressé. On y trouve tout de même différentes petites anecdotes assez amusantes, comme celle de la chanson « Il pleut », qui figure sur l'album « Approche-toi » paru en 1998, qui est une chanson écrite en 1973 originellement pour Françoise Hardy... qui la lui a refusée parce qu'elle était trop difficile à chanter. Il lui proposera quelques années plus tard « Châteaux d'Edgar Allan Poe », « parce qu'il n'y avait que trois notes »...

Dick Annegarn - DR

Tout au long de cette introduction aux textes de ses chansons, Dick Annegarn commente son oeuvre, mais aussi son parcours d'artiste et d'homme. Il y explique que pour lui l'homosexualité « a toujours été une insulte aux certitudes, aux conventions », que « c'est une forme de révolte plus qu'une sexualité ». Il évoque également « Bruxelles », dans laquelle il écrit une lettre à Bruxelles, mais il faut comprendre Michel... « Bruxelles », chanson ô combien emblématique de son répertoire, aborde l'ambiguïté et la solitude, deux thèmes récurrents dans l'oeuvre d'Annegarn.

À la lecture de ses « Paroles », on se rend compte que les mots de Dick Annegarn peuvent exister sans ses mélodies. On en oublie les chansons, pour se concentrer sur la poésie des mots. On se plaît à redécouvrir l'artiste ou du moins, on aborde son oeuvre différemment. Saluons l'analyse thématique des chansons par Olivier Bailly et les Éditions Le mot et Le Reste pour cet ouvrage particulièrement intéressant.

Dick Annegarn est certes auteur, mais il est essentiellement chanteur! Son dernier album, « Folk Talk » est sorti chez Tôt ou Tard le 7 février dernier. Vous pourrez aller l'applaudir à la Fête de l'Humanité à La Courneuve (93) en septembre, à Toulouse (31) le 21 septembre, à Lattes (34) le 29 septembre, à Bruxelles le 1er octobre et à Nantes (44) le 18 octobre.

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

+ de news et d'actus musique
 
Retour en haut