L'Année du Loup le premier album de Alma Forrer

17-09-2019 - 11:13.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Alma Forrer pochette album L'année du loup - DR

Alma Forrer publiera le 25 octobre prochain son premier album « L’Année du Loup ». Nous l’avons écouté, il est troublant.

Après la publication de plusieurs EP (dont l’excellent « Solstice » au printemps dernier qui comprenait un titre écrit par La Grande Sophie, « L’allée des Dames »), un duo remarqué avec Baptiste W. Hamon (« Peut-être que nous serions heureux ») et plusieurs premières parties prestigieuses (Benjamin Biolay, La Grande Sophie, Vianney), la délicieuse Alma Forrer s’apprête à publier son premier album intitulé « L’Année du Loup ».

De « N’être que l’hiver » à « Conquistadors », en passant par le mystique « Je suis », ce premier album se révèle somptueux de bout en bout, n’ayons pas peur des mots. Dès la première écoute, on est happé par l’apparente fragilité de la voix, la douceur des mélodies et la justesse des mots, parfois juste susurrés, comme un reflet anamorphosé dans un miroir, un souffle de vie. Réalisé par Ben Christophers (Françoise Hardy, Bat for Lashes), écrit et composé en grande partie par elle-même ou avec la complicité de Renan Luce (« La raison de mon retard », « Song d’une nuit d’été »), Thousand (« L’Année du Loup ») ou Jo Wedin et Jean Felzine de Mustang (« La course »), cet album émeut et étonne de par sa maturité.

Alma Forrer – « Conquistadors »

Auteure, compositrice et interprète, telle une amazone des temps modernes, Alma Forrer a plus d’une flèche à son arc. D’aucuns verront en elle la fille spirituelle de Françoise Hardy et d’Isabelle Adjani. Pas moins. Il faut dire que les intonations mélancoliques de sa voix, ses mélodies tantôt variété seventies, tantôt folk, et l’empreinte onirique de ses textes rappellent celles de ses aînées. Et si on laissait Alma Forrer tracer son chemin, sans la rapprocher de telle ou telle autre, même si la comparaison est flatteuse ? Parce que, soyons honnêtes et objectifs, elle n’a que 25 ans, et elle est pourrie de dons. Le tourbillon des pop songs d’Alma Forrer, douces chansons teintées d’une force quasi tellurique, nous a émus et cueillis. Un album qui frôle le sublime.

Alma Forrer se produira les 27 novembre au Théâtre Sébastopol de Lille (59), 29 novembre sur la scène de La Madeleine de Bruxelles (BE) et 30 novembre à l’Espace Culturel de Vendenhein (67) en première partie de La Grande Sophie, ainsi que le 13 mars 2020 sur la Scène Prévert à Joinville-le-Pont (94) en première partie de Renan Luce.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut