Chronique de Blueberries le premier EP de Hum Hum

04-03-2019 - 14:10.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Hum Hum pochette EP Blueberries - DR

Le tandem parisien Hum Hum s’apprête à publier son premier EP, « Blueberries », le 15 mars prochain.

Elle s’appelle Sophie. Il s’appelle Bernard. Elle écrit et chante. Il compose et joue. Ils sont aujourd’hui Hum Hum, et c’est déjà pas mal. Ils se sont rencontrés sur le tournage de « Parenthèse », le premier long-métrage de Bernard (Tanguy), dans lequel Sophie (Verbeeck) tenait l’un des rôles principaux. La bande originale de « Parenthèse », signée Stupeflip, un des groupes préférés de Bernard, donne le ton de leur rencontre. Des envies musicales communes, Bernard, qui a œuvré au sein du groupe SAF au début des années 90 mais n’avait plus composé depuis près de vingt ans, se remet au piano pendant que Sophie écrit. Et puis, hasard de la vie, Bernard croise un voisin près des boîtes aux lettres, il lui parle de musique. Ce voisin providentiel s’appelle Frédéric (Lo) et signe dans la foulée le tandem sur son label Water Music. Il fait alors appel à François Poggio et Marcelo Giuliani, les musiciens de scène d’un certain Etienne (Daho), et Patrick Goraguer (Birkin, Hardy,…). « Blueberries » allait pouvoir voir le jour.

Ce qui interpelle de prime abord dans les quatre titres qui composent« Blueberries », c’est leur élégance. Pop clandestine. Mutine. Poésie assassine. Subtile. Esthétique visuelle ultra léchée. Séduisante. Envoûtante. And so… the rubble falls in emptyness.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut