Chronique de l'album Le Soldat Rose à la fabrique de jouets

16-11-2017 - 15:23.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Pochette album Le Soldat Rose à la fabrique de jouets - DR

Le nouvel album « Le Soldat Rose à la fabrique de jouets » sera dans les bacs le 24 novembre. Tous les artistes seront sur scène pour deux concerts exceptionnels à l’Olympia (Paris 2ème) le mercredi 22 novembre. Deux livres pour les enfants – un petit et un grand format – sont quant à eux déjà parus (le 2 novembre) aux Éditions BMG.

Le troisième volet de la fantastique épopée du Soldat Rose va enfin être dévoilé. Il se nomme « Le Soldat Rose à la fabrique de jouets ». Après avoir suivi attentivement les péripéties du Soldat Rose et ses compagnons jouets lors des deux premiers volets de la trilogie, nous savons à peu près tout sur ce fameux Soldat Rose. Ou plutôt nous croyons tout savoir. Parce que, dans le fond, pourquoi le Soldat Rose est-il Rose ? C’est à cette question élémentaire que ce troisième épisode, qui arbore fièrement des allures de premier (comme dans la saga de la Guerre des Étoiles), apporte des éléments de réponse.

C’est à nouveau une pléiades d’artistes qui se sont réunis pour faire naître et vivre cette nouvelle histoire du Soldat Rose. Aux commandes de ce nouveau projet, après les notes de Louis Chédid et Francis Cabrel, celles de la famille Souchon (Alain, le père, Pierre et Ours, les fils) et, évidemment, les mots de Pierre-Dominique Burgaud, le tout réalisé par Régis Ceccarelli. Par ordre d’apparition des interprètes, citons Zazie, Alain Souchon, Gaëtan Roussel, Sandrine Kiberlain, Renan Luce, Jean-Louis Aubert, Olivia Ruiz, Calogero, Hugh Coltman, Laetitia Casta et comme un fil rouge qui noue et dénoue les histoires, Edouard Baer, le narrateur. Les illustrations du livret sont de Robin Feix (de Louise Attaque).

Le Soldat Rose à la fabrique de jouets - Frère et Sœur (Olivia Ruiz & Renan Luce)

Alors, que dire de ce troisième volet du Soldat Rose sans tomber dans une litanie de banalités ? Que les chansons sont bonnes ? La patte Souchon n’a jamais déçu… Que ça chante bien ? Au vu du casting, on ne prend pas beaucoup de risques… Que c’est génial une fois de plus ? On n’en attendait pas moins… Que ça vous file un arc-en-ciel d’émotions dans la tête pour la journée ? On s’en doutait… En vrai et sans flagornerie aucune, la poésie du Soldat Rose fait du bien, tout simplement. Et le troisième volet ne déroge pas à la règle. Un conte à l’ancienne d’une modernité absolue dans lequel petits et grands se retrouveront et trouveront, chacun à leur manière, une bouffée de poésie dont nous manquons tant. Comme le dit Pierredo Burgaud, ce troisième volet sera le dernier. Alors, laissons-nous gagner une dernière fois par la poésie et la magie de cet énigmatique Soldat Rose.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut