Chronique de Pique-Nique de Jo Wedin & Jean Felzine

02-11-2017 - 14:08.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Pochette album Pique-nique Jo Wedin & Jean Felzine - DR

Le tandem formé par Jo Wedin et Jean Felzine s’apprêtent à publier son premier album le 3 novembre prochain. Il s’intitule « Pique-Nique ».

Elle fut la voix de M.A.I., lui chanteur guitariste de Mustang. Jo Wedin & Jean Felzine accordent aujourd’hui leurs accointances musicales pour former un duo des plus réjouissants. Pétillant. Brillant. L’aventure a débuté il y a deux ans avec la publication d’un premier EP entièrement autoproduit qui avait marqué les esprits curieux, avec des titres comme « Idiot » ou « Les hommes (ne sont plus des hommes) ». Le tandem passe à la vitesse supérieure aujourd’hui avec la publication d’un – excellent – premier album réalisé par Etienne Caylou. Excellentissime, devrait-on dire.

Jo Widen & Jean Felzine – « Chanter, Baiser, Boire et Manger »

Le titre d’ouverture de ce « Pique-Nique » donne d’emblée le ton : « Chanter, Baiser, Boire et Manger ». Comme un crédo. Comme pour prendre le contrepied d’une époque trop ancrée dans sa réalité. Parce que ce jeu musical auquel Jo Widen et Jean Felzine nous invitent aujourd’hui esquisse les contours d’une apparente vie sans soucis et porte en lui le doux parfum de l’insouciance des années 60/70. Les douze plages qui composent « Pique-Nique », faussement naïves, donnent un véritable coup de fouet à un paysage musical français quelque peu en manque de créativité. Alors oui, les ombres de Sheila, des Ronettes et même des Rubettes planent sur le disque. Et quand bien même ? Et tant mieux ! Parce qu’on jubile. On jouit. Mais qu’on ne s’y trompe pas cet album est tout sauf nostalgique ou calqué sur une autre époque. Il est furieusement contemporain. Et infiniment stylé.

À une époque où beaucoup s’évertuent à céder aux diktats du formatage, fort heureusement, il reste une poignée d’artistes qui créent de l’originalité, et donc de la musique, en s’affranchissant des codes modernes de la facilité. Jo Wedin et Jean Felzine en sont et, fatalement, en ont. Des artistes atypiques à la poésie fantaisiste. Et, aussi étrange que cela puisse paraitre à certains, ça fonctionne pas mal et même plutôt très bien. Nous avoir conviés à ce savoureux « Pique-Nique » a remis nos sens en éveil. Cet opus est purement génial. Et fichtrement intelligent.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Inscris toi à la newsletter
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut