Chronique de l'album live De quoi faire battre ton coeur de Clarika

26-10-2017 - 10:08.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Clarika pochette album live De quoi faire battre ton coeur - DR

Clarika publiera le 27 octobre prochain son premier album live, « De quoi faire battre ton cœur ».

Voilà vingt-cinq ans déjà que Clarika nous émeut, nous surprend et nous amuse parfois même avec ses chansons. Le temps passe décidément vite. Très vite. Trop vite. Artiste au répertoire doux-amer à la fois intense et espiègle, Clarika est doublée d’une redoutable artiste de scène. Pourtant, elle n’avait jamais publié l’album live. « De quoi faire battre ton cœur », dont le titre fait écho au dernier album studio de la chanteuse (« De quoi faire battre mon cœur » paru l’année dernière) sera donc le premier de sa carrière.

Sont bien évidemment présents sur cette captation live quelques titres emblématiques du répertoire de Clarika, ceux qui ont jalonné son parcours et ont ainsi contribué à consolider la relation si particulière qu’elle entretient avec son public. Des titres comme « Non, ça s’peut pas », « Les garçons dans les vestiaires », « Bien mérité », « Moi en mieux » ou « Lâche-moi ». Mais également de nombreux titres extraits de « De quoi faire battre mon cœur » qui marquait un tournant dans le parcours de l’artiste. Changement de cap dû, en grande partie, à sa séparation d’avec son compagnon de route musicale et sentimentale Jean-Jacques Nyssen et révélant de nouvelles collaborations avec, notamment, Fred Pallem et Raoul Tellier de La Maison Tellier. L’opus est également agrémenté d’une adaptation toute personnelle de « My Sweet Lord » de George Harrison.

Clarika – La Cible (Live 2017)

Difficile de se prononcer sur l’intérêt ou la qualité de la publication d’un enregistrement live, forcément lié à un moment passé irremplaçable. Un lieu. Des circonstances. La rencontre inédite de quelques centaines d’identités distinctes. Des interactions fluctuantes. Un instant unique, en somme. Difficile donc de parler de la captation de cette alchimie précise que nous n’avons pas vécue. Ce live, bien que forcément aseptisé par les contraintes techniques, retranscrit pourtant assez fidèlement l’énergie live de Clarika. Brute et généreuse. En ça, et c’est déjà pas mal, ce fut un réel plaisir de l’écouter. Mais rien ne remplace et ne remplacera jamais l’émotion vécue lorsque que ce moment est partagé en vrai. On ne le dira jamais assez, c’est sur scène qu’il faut aller écouter ou découvrir les artistes qu’on aime. Vibrer avec eux et vivre à leurs côtés des émotions grandes, fortes et uniques. Des émotions importantes. Alors, oui, le pari est réussi, Clarika a fait battre notre cœur, mais pas autant que lorsque nous assistons à l’un de ses concerts.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut