Michel Sardou : chronique de l'album Le Choix du Fou

19-10-2017 - 14:44.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Michel Sardou pochette album Le choix du fou - Sortie 20 octobre 2017 -  DR

Michel Sardou publie le 20 octobre 2017 « Le Choix du Fou », son dernier album.

Que dire sur le nouvel album de Michel Sardou sans tomber dans une litanie de platitudes sans fin ? Parce qu’il est des artistes dont la constance est remarquable. Sardou a toujours fait du Sardou, c’est indéniable. N’en déplaise aux grincheux. Et le Sardou a, toutes époques confondues, toujours été bon. Certains crus ayant même frôlé l’excellence ou le millésime. A-t-il seulement connu la chanson ratée ? Pas sûr. La chanson moins bonne, voire un peu bateau, oui quelques fois, soyons honnêtes. La chanson ratée, non.

« Le Choix du Fou », le tout nouveau cru Sardou, le dernier, fait partie des très bons albums de l’artiste. Un album dans l’air du temps, qui évoque aussi bien la nostalgie (« Pour moi elle a toujours 20 ans »), la disparition progressive du « Médecin de campagne » ou la tendresse (« Je t’aime ») que l’Eglise, et plus précisément le Pape François (« San Lorenzo ») ou la question écologique (« La colline de la soif »). C’est entouré d’une sacrée équipe que Michel Sardou a savamment concocté ce nouvel album. Les fidèles Claude Lemesle et Pierre Billon, comme une évidence, sont de la partie. Mais également Jean Mora, Benoît Carré, Fred Blondin (dont l’excellent « Je partirais demain » vient de paraître et qui signe ici l’une des chansons importantes de ce disque, « Qui m’aime me tue »), Alain Lanty ou Gérard Duguet-Grasser.

Le figurant, celui qui a semble-t-il toujours préféré une bonne réplique à une bonne note, nous offre un album de choix, « Le choix du Fou ». Le sien. Le nôtre, finalement. Parce que les chansons de Michel Sardou, qu’elles aient été écrites hier ou aujourd’hui, sont intemporelles. Elles sont l’essence-même de l’artiste, comme inscrites dans son ADN. On appelle ça la singularité, l’authenticité ou la personnalité. C’est selon. C’est immuable également. Et malheureusement devenu rare de nos jours.

Michel Sardou Affiche tournée La dernière danse - DRMichel Sardou, que l’on a volontiers affectueusement appelé Mimich à une autre époque, convie dans le même temps le public à une Dernière Danse, une tournée marathon, sa dernière, qu’il vient tout juste de débuter et qui fera notamment escale sur la scène de La Seine Musicale, nouvelle salle de l’ouest parisien située sur l’Île Seguin à Boulogne-Billancourt, du 26 décembre 20170au 7 janvier 2018.

Il est temps pour l’artiste de tourner une page, celle de la chanson, et d’entamer un nouveau chapitre, celui du théâtre. Un clap de fin magistral. Chapeau, l’artiste.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut