Eleven Songs by Aliocha

17-05-2017 - 20:50.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Eleven Songs by Aliocha

Le premier album d’Aliocha, « Eleven Songs », est attendu le 2 juin prochain.

Alors que son premier EP, « Sorry Eyes », paru à l’automne dernier avait marqué les esprits, Aliocha revient discographiquement par la grande porte cette fois-ci en publiant un premier véritable album, sobrement intitulé « Eleven Songs by Aliocha », attendu le 2 juin prochain. Grandi à Paris, c’est outre-Atlantique chez nos cousin québécois que le benjamin de la famille Schneider fait ses armes, épaulé par Jean Leloup artiste ô combien atypique dans un paysage musical formaté de toutes parts. Le temps passant, c’est entre Paris, Montréal et Los Angeles qu’Aliocha peaufinera ses compositions, fortement inspirées par celles des Dylan, Smith et autres Lennon. Sa rencontre avec Samy Osta (La Femme, Feu ! Chatterton) sera décisive. De la collaboration des deux artistes naîtront deux disques. « Sorry Eyes », un EP, paru à l’automne dernier, suivi aujourd’hui par « Eleven Songs ».

Comme son nom l’indique, ce sont onze chansons qu’Aliocha nous livre aujourd’hui au travers de son premier album. Onze chansons folk teintées de pop, pour mieux coller à leur époque. C’est là que le pari d’Aliocha est plutôt réussi. Des chansons folk savamment ficelées véhiculant un réel propos, quelques songwriters sont capables d’en écrire. C’est un exercice qui demande un brin de talent. Les inscrire dans leur contexte troublé et trouver un écho dans une société parfois en déroute est un autre exercice. Celui-ci demande du sentiment. Et de sentiment, les chansons d’Aliocha n’en manquent jamais.

Ce qui nous a le plus touchés dans ces onze titres, finalement, c’est la plume rebelle avec laquelle le jeune artiste les a écrites et la modernité avec laquelle il les livre, tout en s’inscrivant parfaitement dans le sillon de ses aînés. Il a tout juste la vingtaine, et a déjà fait la synthèse presque parfaite de tout ce que la chanson folk peut développer, ou presque. C’est prodigieux.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Inscris toi à la newsletter
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut