Chronique de l'album InFinite de Deep Purple

13-04-2017 - 14:46.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Deep Purple pochette album InFinite - DR

Le groupe Deep Purple vient de publier son tout nouvel album « InFinite », à quelques jours du début d’une nouvelle tournée mondiale, le « Long Goodbye Tour ».

Ce qui résonne en premier dans les esprits à l’évocation de cette nouvelle sortie évènement du groupe britannique (le vingtième album de sa carrière) et de sa nouvelle tournée, c’est cette idée de fin, un thème qui est d’ailleurs très présent au cœur-même des textes de « InFinite ». Le nom que le groupe a donné à son nouvel album, « InFinite », et celui de sa nouvelle tournée mondiale, « The Long Goodby Tour » (qui débutera au printemps par l’Europe – et  fera escale le 1er juin à Lille, le 3 à l’AccorHotels Arena de Paris Bercy, le 16 en tête d’affiche du HellFest et le 17 au Graspop Metal Meeting en Belgique – et se poursuivra dès le mois d’août sur le continent américain, avec un retour au Royaume-Unis en novembre, et un passage par l’O2 Arena de Londres, comme pour boucler la boucle) ne dissipent pas le doute là non plus. De là à jouer les diseurs d’avenir il n’y a qu’un pas que certains franchiront avec allégresse.

Ce qui est certain, c’est que ce nouvel album a un petit goût de fin de cycle, mais aussi et surtout, de renouveau. Un opus puissant et racé. Après l’énorme succès (public et critique) de « Now What ?! », leur précédent opus, autant dire que le retour de Deep Purple était très attendu. Quatre ans plus tard, c’est à nouveau Bob Ezrin qui est aux commandes de ce disque qui signe un retour aux fondamentaux, sans pour autant verser dans un élan de nostalgie ou de passéisme. Et ça sonne comme jamais. Ce qui est certain, c’est qu’avec des sonorités très seventies, « InFinite » se révèle parfaitement ancré dans son époque.

Notez que ce « InFinite » bénéficie d’une multitude de supports différents (CD, vinyles…), dont certaines reprennent un DVD comprenant un documentaire sur l’élaboration de ce disque avec Bob Ezrin. Notez également qu’un EP en édition limitée de « Time for Bedlam » est déjà dans les bacs, comprenant quelques enregistrements inédits.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Inscris toi à la newsletter
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut