Yves Bigot publie Je t’aime moi non plus

14-09-2016 - 10:09.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

Yves Bigot, Je t’aime moi non plus

Yves Bigot publie le 22 septembre « Je t’aime moi non plus – Les amours de la chanson française et du rock – Volume 1 : de Gainsbourg à Goldman » aux Éditions Don Quichotte.

Partout de par le monde, une bonne chanson se reconnait à sa mélodie. La chanson française est une exception (La culture française au sens large en est certainement une également, mais ce n’est pas le propos de l’ouvrage.) Les mots en sont son essence. Et ça ne date pas d’hier. Souvenez-vous de la Chanson de Roland… Les mots priment sur le rythme, la mélodie et la musique. La mélodie, finalement, n’est qu’un pilier pour mieux les servir, mieux les entendre, mieux les comprendre et mieux les retenir aussi. La musicalité des mots peut suffire à faire une bonne chanson.

Et pourtant, qu’ils le veuillent ou non, depuis les années soixante, les auteurs, compositeurs et interprètes français sont influencés par le rock et toute cette culture anglo-saxonne musicale foisonnante. Certains le revendiquent alors que d’autres le réfutent. Et pourtant !… Les uns se livrent alors à un jeu de cache-cache amusant quand les autres clament haut et fort l’influence des Dylan et autres Beatles sur leurs créations. C’est véritable jeu de « Je t’aime moi non plus » qui s’est installé entre celle que l’on nomme pompeusement chanson française et cette musique qui fait vibrer le monde, le rock. Et c’est à ce petit jeu qu’Yves Bigot dédie cet ouvrage particulièrement étayé, en analysant au fil des pages le travail des uns et des autres. Les amours tour à tour froissées, consanguines ou débridées entre la chanson française et le rock, les auteurs et compositeurs français et anglo-saxons. Tous y passent – ou presque ! – des Johnny, Eddy, ou Dick aux Sylvie, Sanson, Hardy, Higelin ou Murat, en passant par Les Voulzy, Souchon, les Adamo et autres Sheller.

Il faut dire qu’Yves Bigot les connait tous particulièrement bien. Sa connaissance et son amitié pour certains d’entre eux y sont pour beaucoup. C’est d’ailleurs sans aucun doute la clé de voûte de ce livre. Rappelons, si besoin en est, qu’Yves Bigot est actuellement directeur général de TV5 Monde, qu’il a chroniqué des milliers de disques et interviewé de nombreux artistes (que ce soit pour les prestigieux Rolling Stones et Libé ou sur les ondes de France Inter, Europe 1, RTL ou France 2 et la RTBF) et qu’il a dirigé plusieurs maisons de disques (Fnac Music et Mercury).

C’est avec beaucoup de plaisir et d’intérêt que nous avons dévoré ce livre (le mot est faible), qui regorge d’anecdotes, d’extraits d’entretiens et autres analyses particulièrement pertinentes. Les amoureux de la chanson française, et particulièrement ceux qui aiment décortiquer les chansons, seront ravis.

Luc Dehon

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

+ de news et d'actus musique
 
Retour en haut