Chronique de l'album The Blackberry Train de James McCartney

04-05-2016 - 10:35.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








James McCartney pochette album The Blackberry Train - DR

James McCartney publiera le 6 mai prochain son nouvel album « The Blackberry Train ».

Après avoir collaboré à différents projets familiaux (« Flaming Pie » et « Driving Rain » de Paul McCartney respectivement en 1997 et 2001 ; et « Wide Prairie » de Linda McCartney en 1998), James McCartney publie une série de EP dès 2010, suivis d’un premier album, « Me », paru en 2013.

Trois ans après la sortie de ce début album qui avait séduit la critique (pourtant difficile d’exister artistiquement parlant avec un tel héritage familial), McCartney fils revient avec un deuxième album, plus tranchant que le premier, mais avec des chansons qui s’inscrivent dans le même sillon, un savant mélange de rock alternatif et psychédélique alimenté par des mélodies accrocheuses. Histoire de peaufiner tout ça, l’artiste a cette fois fait appel à l’ingé son Steve Albini dont on se souvient des collaborations avec Nirvana, The Pixies ou encore PJ Harvey. « Waterfall », inspiré par sa mère, est sans aucun doute l’un des titres les plus percutants de ce disque, nirvanien à souhait.

Découvrez le titre « Too Hard »

Avec les onze nouvelles chansons qui composent « The Blackberry Train », James McCartney affirme et affine aujourd’hui son style. Il se dégage de cet opus une belle urgence brute, doublée d’une dimension spirituelle qu’il est parfois difficile à décerner dans ce genre de projets. Une question d’émotion et de sensibilité, certainement.

Luc Dehon









+ de news et d'actus musique
Inscris toi à la newsletter
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut