Maissiat : chronique de l'album Grand amour

04-02-2016 - 11:03.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Maissiat pochette album Grand Amour - DR

Maissiat est de retour le 18 mars prochain avec un deuxième album, « Grand Amour », faisant ainsi suite à l’excellent « Tropiques ».

Maissiat a eu plusieurs vies. Après avoir longtemps officié au sein de différents groupes, et notamment Subway, Amandine Maissiat, plus connue sous le seul nom de Maissiat, se lançait dans un parcours solo, mettant ainsi entre parenthèses ses racines rock pour un répertoire plus pop. Un EP suivi rapidement d’un premier album, « Tropiques », voyaient alors le jour. C’est avec Katel que Maissiat avait avancé sur ce premier disque qui nous avaient enchantés. Avec « Tropiques », Maissiat posait les premières pierres d’un parcours que l’on devinait déjà riche. Extrêmement riche. Une seconde édition de « Tropiques », augmentée de quelques titres inédits a vu le jour dans la foulée. Nous avions eu le plaisir de découvrir l’univers de Maissiat à l’époque sur scène. Un beau souvenir. Le temps s’était comme suspendu au jardin à quelques encablures du tumulte des Francos.

Maissiat est de retour aujourd’hui avec un deuxième opus, « Grand Amour ». C’est en Avignon qu’elle a avancé sur ce projet somptueux, isolée des siens, des habitudes et ses vicissitudes. L’artiste y a installé son atelier dans ancien hôtel particulier avec pour seule compagnie un piano blanc, les mots de Duras, Sagan et Louÿs, les dialogues de Truffaut, quelques clichés de David Hamilton et cette luminosité toute particulière qui règne en Avignon quand le soleil se mire sur les façades. C’est donc cette atmosphère toute singulière qui a nourri « Grand Amour ». Ses chansons en poche, il était temps pour Maissiat de retrouver la civilisation. Elle s’est alors entourée à nouveau de sa fidèle complice Katel et de Yann Arnaud. Jean-Louis Piérot (les Valentins, Daho), orfèvre d’une pop exigeante à la française dont le talent n’est plus à prouver, les a rejoints.

En dix nuances de larmes vermeilles, Maissiat dépeint avec son « Grand Amour » une aquarelle musicale impressioniste des plus remarquables. Qu’elle évoque un cœur qui bat la chamade, un chagrin de passage, un lit défait ou une pluie d’été, Maissiat ne s’épanche jamais dans un torrent de mièvreries. Rien n’est feint. Tout est dans la justesse et la finesse. Une idée certaine de la beauté du geste et d’une musique pop en clair-obscur, quand d’autres écoutent de la musique saoûle. Une plume délicate et des notes subtiles, tel est le crédo de Maissiat.

Mademoiselle, votre Grand Amour nous a profondément émus. La découverte d’un album comme le vôtre justifie à lui seul nos métiers parfois futiles. Avril nous paraîtra moins maussade.

En concert les 11 avril et 11 mai au Carreau du Temple (Paris 3ème) et le 19 avril à la médiathèque de Lens (62).

Luc Dehon

Tracklisting de « Grand Amour »

  1. Grand Huit
  2. Avril
  3. Swing Sahara
  4. La traque
  5. Hypnos
  6. Ce bleu sentimental
  7. Je reviendrai
  8. Bilitis
  9. Grand Amour
  10. La beauté du geste








+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut