Renan Luce au centre culturel de Huy en Belgique

13-11-2010 - 15:49.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Renan Luce au Centre Culturel de Huy, Belgique © Luc Dehon IdolesMag.com 2010

Jeudi 11 novembre 2010
Alors que la tempête gronde à l'extérieur, le public hutois a un rendez-vous important en ce jour férié. Ce soir, Renan Luce est attendu au centre culturel... Dès le début de l'après-midi quelques fans s'amassent devant l'entrée.

C'est Jérôme Van Den Hole qui assure la première partie de Renan. Il est accompagné d'Alexis au clavier. Il chante avec beaucoup d'humour et d'énergie. Jérôme vient de Compiègne, ville jumelée avec Huy. Quel hasard! La chanson qui récoltera le plus de succès est sans doute sa chanson sur les frites. « J'ai pas demandé la lune, j'ai pas demandé l'Amérique, j'voudrais seulement seulement seulement... du ketchup pour mes frites ». Le public reprend en choeur avec lui, et pour cause, nous sommes en territoire belge! Il terminera son tour de chant par une reprise de Johnny Hallyday, « Que je t'aime ». On peut dire que Jérôme a tapé dans l'oeil du public ce soir. Celui-ci l'applaudira une nouvelle fois quand il viendra s'installer à la console pour assister au concert de Renan Luce.

Renan Luce au Centre Culturel de Huy, Belgique © Luc Dehon IdolesMag.com 2010

Après un petit quart d'heure d'entracte, c'est au tour du tant attendu Renan Luce de faire son entrée en scène. Dès les premières notes de « Ridicule », le public est conquis! Renan Luce est effectivement très très attendu ce soir à Huy! Il s'amuse beaucoup avec le nom de la ville dans laquelle il joue ce soir, prononcez « Oui ». Effectivement, ça fait toujours rire! Il enchaîne avec « Les gens sont fous » et ses fameuses... « Voisines »! Inutile de dire que le public reprend avec lui et une fille au premier rang lui envoie sur scène une... petite culotte taille XXL! Renan feint de ne pas trop comprendre mais trouve l'idée « amusante ». Éclats de rire dans l'assistance. Il accroche la petite culotte à son pied de micro. Elle ne le quittera pas de la soirée. Même si elle le perturbera à plusieurs reprises...

C'est alors au tour du désormais standard « Monsieur Marcel » que la salle connaît par coeur. Renan va alors parler d'amour et tenter de percer ce mystère de l'amour physique, avec « Rue de l'Oiseau Lyre »... « Je suis d'ailleurs ravi de le faire devant ce, enfin... cette... [en regardant la petite culotte] » (éclats de rires). Viennent alors « Chien mouillé », « Aux timides anonymes » et « La fille de la bande », qu'il dédiera tout naturellement à la jeune fille qui lui a lancé la petite culotte.

Renan Luce au Centre Culturel de Huy, Belgique © Luc Dehon IdolesMag.com 2010

Renan et ses musiciens s'avancent sur le devant de la scène, et s'asseyent sur des caisses, dans une ambiance plus intimiste, un peu à l'image d'un boeuf entre potes. Ils chanteront dans cette configuration « Je suis une feuille », « I was Here » (qui jouira d'une très belle écoute dans la salle) et « Camelote ». Petit moment plus intime qui fait mouche.

Retour à la configuration concert plus électrique avec « Le clan des miros » , « Mes Racines » et « Nuit Blanche ». Ce sont « Lacrymal Circus » et « On n'est pas à une bêtise près » qui feront office de final. Cette dernière mettra d'ailleurs le feu à la salle (comme si besoin en était). Le public est debout et en redemande « une autre, une autre ». Renan présente ses musiciens et techniciens avant de s'éclipser quelques instants.

Il revient alors seul avec la guitare, côté cour et entonne « Repenti ». Là encore, cette chanson reçoit une belle écoute. Joli moment d'émotion suivi de « Nantes » et de l'excellente (et très attendue) « Lettre » qui fait un véritable carton. Le public debout jusqu'au dernier rang du balcon est plus que ravi! Renan reviendra une dernière fois sur scène, avec Jérôme Van Den Hole. Ensemble, ils chanteront « Toujours un coin qui me rappelle » d'Eddy Mitchell. Comme le dit Renan « la soirée a commencé avec Johnny, finissons là avec Eddy ».

Renan Luce au Centre Culturel de Huy, Belgique © Luc Dehon IdolesMag.com 2010Voilà, le spectacle est terminé. Le public est conquis. Dans une ambiance très bon enfant, Renan Luce passe avec allégresse de chansons plus légères à d'autres, plus profondes. Il emmène le public dans son monde. Un monde fantaisiste et réaliste à la fois. Ce garçon est un véritable phénomène. Sur scène, ça bouge, ça chante, ça joue dans une ambiance festive et joyeuse... bref, ça vit! Quel bonheur!

Plus habitué à de grandes scènes, quel plaisir de découvrir Renan Luce dans des salles à dimensions  plus humaines comme ce soir. Cette tournée permet de (re)découvrir un artiste attachant et pétillant. Inutile de dire que quand il passera par chez vous... ne le loupez pas!

Dernière chose, la première partie du spectacle est parfois assurée par Brune qui fait un carton avec sa « Rupture Song » et dont nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises.









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut