Thomas Pradeau, A deux pas de ma rue

07-11-2010 - 11:26.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








© Thomas Pradeau, A deux pas de ma rue

Belle surprise en découvrant le premier album de Thomas Pradeau, « À deux pas de ma rue ». Il sera dans les bacs le 22 novembre prochain, et nous pouvons d'ores et déjà vous dire que ça devrait vous plaire autant qu'à nous!

Thomas Pradeau, son nom ne vous dit peut-être pas encore grand chose, mais gardez-le pas trop loin dans votre tête... Thomas est né à Montmartre, ce n'est ni une légende, ni pour faire genre dans son CV, c'est la stricte vérité. Son père est peintre, ça aussi c'est la stricte vérité... C'est donc tout naturellement que le jeune Thomas se sent attiré par les arts dès son plus jeune âge. Il joue dans des pièces de quartier et apprend la musique. Le solfège? Très peu pour lui! Ça lui rappelle trop l'école. Il apprendra donc la musique lui-même, en pianotant et en grattant au gré de ses envies, bercé par les musiques de Queen ou de Mozart... Parallèlement à sa participation en tant que chanteur et guitariste dans de nombreux groupes de rock, comme Koïnor, il commence à écrire ses propres chansons. Il propose alors ses maquettes sur son Myspace et c'est là que le label participatif MMC [My Major Company] le découvre et lui propose de venir tenter l'aventure avec eux. Thomas Pradeau accepte et l'aventure commence. Ce sont alors 566 producteurs qui croient en son talent et voici aujourd'hui le fruit du travail de Thomas : un premier album très prometteur...

Thomas Pradeau © Pascale Lourmand

Alors, cet album? Et bien, très sincèrement, il étonne, il interpelle et en fin de compte, il séduit. C'est un album un peu fait à l'ancienne, sans programmation et avec très peu de guitares électriques. Juste ce qu'il faut. Des mélodies délicates et subtiles servies par des sonorités parfois légèrement désuètes. Ah! Quel plaisir d'entendre un accordéon sur des chansons résolument actuelles. Parce que c'est ce qui fait toute la force de cet album : un mélange intelligent de neuf et d'ancien. La voix de Thomas, doucement éraillée, sert parfaitement ses mélodies.

Emmené par l'excellent « On nous dit », le tubesque « Pays de Molière » (clippé dans une ambiance très « entre deux guerres ») ou encore « Audrey », cet album a été co-réalisé par Giovanni Natale et Thomas lui-même. Le titi parisien a réussi à doser savamment ses influences aussi nombreuses que variées. Le tout donne un album extrêmement cohérent qui trouvera sans aucun doute un public parmi les nombreux amoureux de la chanson française.

Thomas Pradeau a tout pour plaire : son album est excellent, son joli minois ne laissera personne indifférent et surtout... il chante bien, très bien! A découvrir de toute urgence!...









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut