Chronique du roman Londres par hasard d’Eva Rice

12-11-2013 - 08:47.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

Couverture de Londres Par Hasard le nouveau roman d'Eva Rice - DR

Le nouveau roman de l’auteure anglaise Eva Rice, « Londres par hasard » (« The Misinterpretation of Tara Jupp »), est en librairies depuis le 17 octobre dernier, paru aux Éditions BakerStreet.

Depuis sa plus tendre enfance, Eva Rice a toujours baigné dans un monde musical. Elle est la fille de Tim Rice, le parolier de nombreuses comédies musicales et autres films musicaux (« Evita », « La Belle et la bête », « Le Roi Lion », « Tycoon », « Aladdin », « Jesus Christ Superstar »,…) et l’épouse de Pete Hobbs, le compositeur du tandem indie pop anglais « The boy least likely to ». Elle a chanté pendant quelques années et vient de publier un album sous le pseudo d’Amanda Applewood. C’est dire combien la musique a fait et fait toujours partie de son quotidien. Eva Rice a publié plusieurs romans depuis le début des années 2000. Son précédent livre, « The Lost Art of Keeping Secrets », traduit en français sous le titre « L’Amour comme par hasard », a reçu un très bon accueil, tant des critiques que du grand public.

Eva Rice revient aujourd’hui avec « Londres par hasard », dont le titre n’est pas sans faire écho à son précédent ouvrage. Même s’il n’en est pas la véritable suite, on retrouve tout de même avec plaisir quelques personnages qui nous avaient enthousiasmés dans « L’Amour comme par hasard » et que l’auteur n’avait pas forcément énormément développés, comme Inigo Wallace, le frère de Pénélope.

L’histoire aujourd’hui est celle de Tara Jupp, une jeune fille orpheline de mère qui vit dans les Cornouailles avec son père, vicaire, et ses sept frères et sœurs. Repérée par un producteur de disques, elle décide de quitter sa région pour aller s’installer à Londres, avec sa sœur Lucy, et y enregistrer un disque, le rêve d’une vie. Elle prendra alors le nom de Cherry Merywell.

Au travers de l’histoire de Tara, c’est ici toute une époque qu’Eva Rice relate, l’Angleterre (et plus précisément le Londres) des années 60 en pleine ébullition : Brian Jones, la naissance des Beatles et des Stones, Mary Quant, Alma Cogan… Le Londres de tous les possibles, de tous les espoirs et de toutes les déconvenues aussi.

Avec cette petite touche d’humour so british qu’on aime tant, Eva Rice nous emmène dans un périple de près de 500 pages dans les fameuses « Swinging Sixties » vue par le prisme du destin d’une jeune « country girl » devenue chanteuse. Avec ce deuxième roman traduit en français, il est évident qu’Eva Rice va une nouvelle fois créer l’évènement. Ses personnages sont particulièrement attachants et l’intrigue est plaisante. « Londres par hasard » fait clairement partie de ces romans qui vous accompagnent pendant un bon bout de temps et qui, quand le temps de la dernière page est venu, vous donnent le sentiment d’avoir vécu une nouvelle vie et vous donnent également des envies d’encore. (L.D.)

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

+ de news et d'actus musique
 
Retour en haut