Maissiat, Tropiques

21-01-2013 - 08:45.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.








Maissiat, Tropiques

Le premier album de Maissiat, « Tropiques », sera disponible le 18 février prochain.

Maissiat (Amandine, de son prénom) sort aujourd’hui son premier album, mais l’artiste n’en est pas à son premier projet. Très jeune, elle montre des prédispositions pour la musique, et notamment pour le piano. C’est dans des groupes, comme bon nombre d’adolescent(e)s qu’elle fait ses armes. À l’heure où les uns prennent d’autres chemins, soi-disant plus sérieux, Maissiat, elle, poursuit dans la musique, toujours en collectif. En répondant à une petite annonce, elle intègre le groupe de rock « Subway », qui cherche une nouvelle chanteuse, histoire de donner un nouvel élan au groupe. L’album « L’Intranquille » voit alors le jour en 2007, Maissiat en cosigne l’intégralité des titres avec les autres filles. Après une tournée de plus de deux ans, Amandine tend vers d’autres envies que le rock pur et dur. Elle met alors un terme à cette aventure collective pour laisser éclore celle qui sommeille en elle depuis de nombreuses années.

Un premier EP sort début 2012, suivi d’une série de concerts (on a notamment pu l’applaudir aux Trois Baudets). Les cinq titres de ce premier EP surprennent et intriguent. Fraîchement arrivée avec son premier EP, Maissiat dévoile une maturité musicale assez surprenante. On attendait l’album avec impatience, on n’a pas été déçus.

Ce premier album, « Tropiques », est attendu pour le 18 février prochain. Nous avons pu l’écouter et sommes tombés sous le charme. Avec une voix d’une douceur à faire damner tous les saints du Paradis, Maissiat capte immédiatement l’auditeur. Les mélodies ne sont pas en reste, pas poussives pour un sou, elles se révèlent vite envoûtantes et efficaces. La demoiselle a eu l’extrême bonne idée de servir ses mélodies de textes sobres, soignés et joliment travaillés, d’une apparente simplicité, mais d’une réelle profondeur. Les arrangements précis, tout en finesse et élégance, viennent sublimer le tout. On a du talent ou pas. Maissiat nous prouve en dix titres qu’elle en est bourrée.

Alors, oui, on peut le dire, c’est beau. Très beau, même. Pas trop parce que rien n’est jamais trop beau, mais les chansons de Maissiat touchent au plus profond. Il y a quelque chose de Françoise Hardy chez elle. Quelque chose de Christophe aussi. Mais elle est avant tout Maissiat, et c’est déjà bien.

Maissiat a fait du délicat et du subtil une sensibilité musicale, déclinée en dix chansons intimes et raffinées. Merci, Mademoiselle, pour la poésie de vos chansons.

Allez découvrir Maissiat sur scène. Elle se produira le 7 février à Arras (62), le 8 à Montbrison (), le 9 à Chelles (), le 1er mars à Mâcon (), le 8 à Avignon (83) et le 4 avril au Café de la Danse (Paris 12ème). (L.D.)









+ de news et d'actus musique
Vidéos




Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
Concours
 
Retour en haut