Quelque chose en nous de Michel Berger

20-05-2012 - 14:38.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag.com.

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

Quelque chose en nous de Michel Berger par Yves Bigot 

La biographie de Michel Berger, « Quelque chose en nous de Michel Berger », par Yves Bigot est parue aux Éditions Don Quichotte le 10 mai dernier.

Le 2 août 1992, Michel Berger nous quittait, terrassé par une crise cardiaque alors qu’il jouait au tennis dans sa propriété de Saint-Tropez. Michel avait 44 ans. Nous célèbrerons cette année donc le vingtième anniversaire de sa mort. Michel Berger nous a laissé une œuvre particulièrement riche et dense. Que ce soit pour lui ou pour les autres, il a écrit et composé des centaines de chansons qui sont devenues des classiques aujourd’hui (« Voyou Voyou », « Mademoiselle Chang », « Le Paradis Blanc », « La groupie du pianiste », « Celui qui chante », « La minute de Silence », « Débranche », « Résiste », « Il jouait du piano debout », « Diego libre dans sa tête », « Message Personnel », sans oublier les deux opéras rock majeurs « Starmania » et « La légende de Jimmy »…)

Yves Bigot est actuellement directeur des programmes et de l’antenne de RTL. Il a également occupé cette place à la RTBF, Arte Belgique, France 4 et France 2. Depuis les années70, ses chroniques musicales font mouche à la télé (« Rapido », « Les enfants du rock », « Rive Droite, Rive Gauche »), à la radio (France Inter, Europe 1) et dans la presse écrite (« Libé », « Rock’n’Folk », « Rolling Stones »). Il a bien entendu dirigé aussi les labels Mercury et Fnac Music Production. Enfin, il a publié de nombreux ouvrages, pour la plupart consacrés au Rock’n’Roll. Pour la première fois, il publie un ouvrage consacré à un seul artiste, Michel Berger, qu’il a côtoyé pendant une dizaine d’années, de 1982 à 1992.

Exercice pour le moins difficile que de s’attaquer à la biographie d’un artiste lorsqu’on l’a côtoyé et qu’on a fait partie de son cercle intime. Yves Bigot le fait ici avec beaucoup de respect. Il retrace le parcours de Michel Berger avec moult détails, sans pour autant s’immiscer trop dans la sphère de l’intime. Le récit est ponctué de nombreux extraits d’interviews et de conversations qu’il a pu avoir avec Michel de son vivant. Certains de ces extraits ont déjà été publiés, d’autres sont pour leur part totalement inédits. On retrouve également des extraits d’interviews, de cette même époque, de France Gall, Véronique Sanson et Luc Plamondon. L’ouvrage est en outre étayé par de nouveaux témoignages de Janik Top, Serge Perathoner (ses musiciens emblématiques), Gérard Manset, Françoise Hardy, Bernard de Bosson (président de sa maison de disques), Pierre Lescure, Bernard Saint-Paul (le producteur de Véronique Sanson), Yves Simon, Marlène Jobert, Gilbert Coullier, Jean-Claude Camus, Georges Lang, Philippe Labro, Vanina Michel (vedette féminine de « Hair » qui fut l’une de ses compagnes),…

Beaucoup de choses ont déjà été écrites sur Michel Berger. Yves Bigot ne se contente pas ici de retracer la vie de l’artiste. Il analyse l’influence qu’il a pu avoir sur ses contemporains, et continue d’avoir aujourd’hui encore, en tentant d’expliquer comment son parcours a pu influencer son œuvre.

Comme vous pouvez vous en douter, cette biographie, sous forme d’hommage, est particulièrement intéressante et bien documentée. Nous avons pris un réel plaisir à nous replonger dans la vie et l’œuvre de Michel Berger, qui trouve ici une nouvelle mise en lumière. (L.D.)

 

IdolesMag fait peau neuve et change d'extension ! (le .com devient .NET)

-> Retrouvez nous sur IdolesMag.NET

 

+ de news et d'actus musique
 
Retour en haut