Moran, Mammifères

23-02-2012 - 11:52.
© Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation écrite de IdolesMag et/ou Dehmar SARL.








Moran, Mammifères

Sorti en 2009 au Canada, le nouvel album du Québécois Moran, « Mammifères », est attendu chez nous pour le 23 mars 2012. Nous l’avons écouté, il nous a emballés !

Jean-François Moran n’était pas franchement prédestiné à devenir chanteur. Pour la petite histoire, quand il a quitté la ferme familiale pour s’installer à Montréal, sa maman lui a dit « Tu peux faire tout ce que tu veux dans la vie, mais surtout pas chanteur ! ». Arrivé à destination, Jean-François enchaîne les petits boulots et se lance dans le théâtre d’improvisation. Admirateur de Ferré et Dylan, les mots ont toujours fait partie de sa vie, mais curieusement pas la chanson. En 2000, la rockeuse Angel Forest lui demande de traduire ses chansons. Moran s’exécute. Le producteur est séduit, il lui produira d’ailleurs quelques années plus tard son premier album. Entre temps, pour ses 30 ans, ses amis lui ont offert une guitare…

Le premier album de Moran, « Tabac », voit donc le jour en 2006. Il reçoit un très bel accueil de la part des critiques et du public. Moran remporte de nombreux prix et se produit même pour quelques dates en France, bien que son album n’y soit pas sorti. En 2008, il participe au road-movie d’Anna Karina, « Victoria » (dont Philippe Katherine a composé la musique). En 2009, il revient sur le devant de la scène discographique québécoise avec un deuxième album, « Mammifères », qui sortira chez nous le 2 mars prochain. Il est tout de même déjà  disponible en numérique.

Dans « Mammifères », Moran joue habilement avec la langue de Molière et celle de Shakespeare, fidèle à la tradition canadienne. Sa voix, rocailleuse et éraillée, donne un relief tout particulier à ses compositions. L’album, plus animal et probablement plus instinctif que le premier, dévoile la grande sensibilité de l’artiste. La version canadienne est composée de 13 titres dans un registre résolument folk qui révèlent un univers poétique chaleureux, proche du domaine de l’intime. (L.D.)









+ de news et d'actus musique
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter
 
Retour en haut